share_book
Envoyer cet article par e-mail

Bijoux Art déco et avant-garde

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Bijoux Art déco et avant-garde

Bijoux Art déco et avant-garde

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Bijoux Art déco et avant-garde"

Après la Première Guerre mondiale, la vitalité de la création française fait de Paris le centre du monde. Se rapprochant des peintres, des sculpteurs et des architectes, les bijoutiers français sont parmi les premiers à s'inscrire dans ce mouvement de renouveau qu'est l'Art déco pour inventer des parures adaptées aux femmes modernes et libérées. À l'Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes de 1925, un pavillon dû à l'architecte Éric Bagge, lui-même auteur de bijoux, leur est consacré. La maison Fouquet sollicite des artistes qui dessinent des pièces spectaculaires : le sculpteur Jean Lambert-Rucki des bijoux en or et en argent martelé, le peintre André Léveillé des pendentifs et des bracelets, l'affichiste Cassandre un pendentif où se mêlent améthyste, aigue-marine et brillants. Raymond Templier commande le texte de sa brochure de Noël 1928 à Blaise Cendrars, la couverture à Cassandre et les photographies à Laure Albin-Guillot. Jean Fouquet, Gérard Sandoz et Raymond Templier sont en 1929 membres fondateurs de l'Union des artistes modernes. Bijoutiers d'avant-garde, ils recherchent des formes simples, géométriques, adoptent une esthétique inspirée de la machine et de la vitesse : vilebrequin, roue dentelée, bielle. Leurs associations de couleurs et de matières se font plus subtiles, les surfaces mates côtoient les surfaces polies, les pierres fines le diamant, le laque l'or et l'argent... Cet ouvrage d'une grande richesse iconographique est publié à l'occasion de l'exposition " Bijoux Art déco et avant-garde. Jean Després et les bijoutiers modernes " présentée aux Arts Décoratifs. Un collectif d'auteurs y dresse un panorama complet de ces acteurs et explore les aspects méconnus de leur travail, comme leurs rapports avec la peinture et le graphisme. Le parcours exemplaire d'une vingtaine de créateurs, tels Suzanne Belperron, René Boivin, Jean Després, Jean Dunand, Jean Fouquet, Gérard Sandoz, Raymond Templier, met en lumière la diversité et la singularité de l'art du bijou.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 255  pages
  • Dimensions :  3.0cmx23.2cmx31.2cm
  • Poids : 1719.1g
  • Editeur :   Norma Paru le
  • Collection : COEDITION ARTS
  • ISBN :  2915542201
  • EAN13 :  9782915542202
  • Langue : Français

D'autres livres de  Evelyne Possémé

Paul et André Vera : Tradition et modernité

Complémentaires dans leurs projets sur l'art des jardins et les arts décoratifs, les deux frères Paul (1882-1957) et André (1951-1971) Vera ont contribué au rayonnement du courant des Arts déco. Leurs créations tendent à adopter une modernité libérée de l'académisme, dans le respect du p...

Voir tous les livres de  Evelyne Possémé

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Après la Première Guerre mondiale, la vitalité de la création française fait de Paris le centre du monde. Se rapprochant des peintres, des sculpteurs et des architectes, les bijoutiers français sont parmi les premiers à s'inscrire dans ce mouvement de renouveau qu'est l'Art déco pour inventer des parures adaptées aux femmes modernes et libérées. À l'Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes de 1925, un pavillon dû à l'architecte Éric Bagge, lui-même auteur de bijoux, leur est consacré. La maison Fouquet sollicite des artistes qui dessinent des pièces spectaculaires : le sculpteur Jean Lambert-Rucki des bijoux en or et en argent martelé, le peintre André Léveillé des pendentifs et des bracelets, l'affichiste Cassandre un pendentif où se mêlent améthyste, aigue-marine et brillants. Raymond Templier commande le texte de sa brochure de Noël 1928 à Blaise Cendrars, la couverture à Cassandre et les photographies à Laure Albin-Guillot. Jean Fouquet, Gérard Sandoz et Raymond Templier sont en 1929 membres fondateurs de l'Union des artistes modernes. Bijoutiers d'avant-garde, ils recherchent des formes simples, géométriques, adoptent une esthétique inspirée de la machine et de la vitesse : vilebrequin, roue dentelée, bielle. Leurs associations de couleurs et de matières se font plus subtiles, les surfaces mates côtoient les surfaces polies, les pierres fines le diamant, le laque l'or et l'argent... Cet ouvrage d'une grande richesse iconographique est publié à l'occasion de l'exposition " Bijoux Art déco et avant-garde. Jean Després et les bijoutiers modernes " présentée aux Arts Décoratifs. Un collectif d'auteurs y dresse un panorama complet de ces acteurs et explore les aspects méconnus de leur travail, comme leurs rapports avec la peinture et le graphisme. Le parcours exemplaire d'une vingtaine de créateurs, tels Suzanne Belperron, René Boivin, Jean Després, Jean Dunand, Jean Fouquet, Gérard Sandoz, Raymond Templier, met en lumière la diversité et la singularité de l'art du bijou.