share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Ile de Ré

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Ile de Ré

L'Ile de Ré

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "L'Ile de Ré"

    Ré est peut-être l'île charentaise la plus élégante mais sûrement la plus en vogue. L'été, elle attire cavaliers et surfeurs. L'hiver, on vient y pêcher la crevette et s'enivrer des vents iodés. Sa recette : une dizaine de villages, quelques ports colorés et un air de liberté. Entre le phare des Baleines et le petit bois de Trousse-Chemise, s'étend la plus belle plage de l'île : trois kilomètres de sable bordés par des hautes dunes fragiles plantées d'oyats en lisière d'un bois de conifères tièdes et odorants. Bien abrité de la houle et du vent du large, le fier d'Ars est une grande baie enfermée par les vasières et les marais salants. Cet environnement exceptionnel est situé sur une voie de migration drainant les oiseaux de l'Europe du Nord. Ainsi, on observe le vol puissant des oies bernaches et le ballet des courlis cendrés, des pluviers argentés ou des chevaliers gambettes. Au printemps, des colonies d'avocettes, de tadornes et de gorgebleues viennent nicher discrètement. Enfin, sa capitale Saint-Martin est l'un des plus beaux fleurons de l'art militaire de Vauban. Bâtie sur la route des étoiles de pierre, elle est encerclée par une citadelle et des murailles où l'on a multiplié demi-lunes, bastions, corps de garde, courtines, orillons, contrescarpes et fossés. Ses murs résonnent encore du souvenir des prisonniers célèbres - le capitaine Dreyfus ou Papillon - qui s'en allaient au siècle dernier pour le bagne de Cayenne.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 30  pages
    • Dimensions :  0.4cmx15.4cmx22.4cm
    • Poids : 780.2g
    • Editeur :   Ouest-France Paru le
    • Collection : Monographie patrimoine
    • ISBN :  2737337585
    • EAN13 :  9782737337581
    • Classe Dewey :  914.464
    • Langue : Français

    D'autres livres de Bruno Barbier

    Les îles vendéennes

    Les îles vendéennes, au nombre de deux, présentent chacune un visage particulier : * L'île de Noirmoutier, proche des côtes vendéennes et facile d'accès, est à la fois un charmant lieu de villégiature avec ses marais salants, ses villages typiques, ses moulins et ses plages fréquentées de...

    Belle-Ile-en-Mer

    Il y a Belle-Île qui rit avec ses jolis ports, ses eaux cristallines et sa campagne irlandaise ; il y a Belle-Île qui défie les sens avec ses tempêtes d'hiver, ses rocs spectaculaires et les cicatrices de ses épreuves. La plus grande des îles bretonnes joue avec le ciel et la mer, s'enveloppe ...

    Voir tous les livres de Bruno Barbier

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Ré est peut-être l'île charentaise la plus élégante mais sûrement la plus en vogue. L'été, elle attire cavaliers et surfeurs. L'hiver, on vient y pêcher la crevette et s'enivrer des vents iodés. Sa recette : une dizaine de villages, quelques ports colorés et un air de liberté. Entre le phare des Baleines et le petit bois de Trousse-Chemise, s'étend la plus belle plage de l'île : trois kilomètres de sable bordés par des hautes dunes fragiles plantées d'oyats en lisière d'un bois de conifères tièdes et odorants. Bien abrité de la houle et du vent du large, le fier d'Ars est une grande baie enfermée par les vasières et les marais salants. Cet environnement exceptionnel est situé sur une voie de migration drainant les oiseaux de l'Europe du Nord. Ainsi, on observe le vol puissant des oies bernaches et le ballet des courlis cendrés, des pluviers argentés ou des chevaliers gambettes. Au printemps, des colonies d'avocettes, de tadornes et de gorgebleues viennent nicher discrètement. Enfin, sa capitale Saint-Martin est l'un des plus beaux fleurons de l'art militaire de Vauban. Bâtie sur la route des étoiles de pierre, elle est encerclée par une citadelle et des murailles où l'on a multiplié demi-lunes, bastions, corps de garde, courtines, orillons, contrescarpes et fossés. Ses murs résonnent encore du souvenir des prisonniers célèbres - le capitaine Dreyfus ou Papillon - qui s'en allaient au siècle dernier pour le bagne de Cayenne.