share_book
Envoyer cet article par e-mail

Asmara et les causes perdues - Prix Interallié 1999

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Asmara et les causes perdues - Prix Interallié 1999

Asmara et les causes perdues - Prix Interallié 1999

  (Auteur)


Prix : 87,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Asmara et les causes perdues - Prix Interallié 1999"

Asmara, ancienne capitale coloniale italienne, dresse encore sur le sol d'Afrique ses palais romains, ses villas toscanes et ses colonnades vénitiennes. C'est dans ce décor baroque et nostalgique, isolé du monde par trente ans de guerre civile, que débarque, en 1985, un groupe d'humanitaires français, venus porter secours aux victimes d'une invisible famine qui fait rage quelque part, loin sur les hauts plateaux arides qui entourent la ville. Hilarion Grigorian, Arménien d'Erythrée, né avec le siècle, se fait jour après jour, le narrateur cocasse de cette mission humanitaire avec ses querelles internes, ses passions intimes et tous les obstacles nés des manipulations politiques opérées par le gouvernement. Ce roman est un témoignage direct qui met pour la première fois en scène de l'intérieur cette génération orpheline des idéologies, qui a perdu les causes traditionnelles de l'engagement et qui les cherche du côté de l'action humanitaire. Mais c'est aussi l'évocation d'une Ethiopie qui depuis des siècles, par la beauté de ses peuples, la force de ses paysages et la puissance de sa spiritualité rend fous d'amour ceux qui s'aventurent jusqu'à elle. Ce roman a obtenu le prix Interallié 1999 sous le titre Les causes perdues.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • Poche  pages
  • Dimensions :  1.8cmx10.4cmx17.8cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Folio
  • ISBN :  2070417301
  • EAN13 :  9782070417308
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Christophe Rufin

La Salamandre

Catherine, cadre supérieure quinquagénaire restée célibataire, quitte Paris pour s'installer au Brésil, séduite par le pays et par le jeune gigolo dont elle est tombée amoureuse. Mais en vivant sur place, elle découvrira l'envers du décor et connaîtra une descente aux enfers qui sera aussi...

Prix : 62 DH
L'Abyssin

" Quelque chose, pourtant, lui disait qu'il pouvait réunir l'inconciliable, c'est-à-dire ne renoncer ni au désir qu'il avait de connaître l'Abyssinie et de s'y illustrer, ni à la tentation de conquérir l'inaccessible Alix de Maillet, dont tout en lui proclamait qu'elle n'avait été créée ...

Prix : 114 DH

Sauver Ispahan

Ispahan, 1721. La capitale de la Perse est au faîte de sa splendeur et de son raffinement, mais de lourdes menaces s'accumulent autour d'elle. Jean-Baptiste Poncet a trouvé refuge dans cette ville heureuse où il exerce son métier d'apothicaire, en compagnie de sa femme Alix et de leurs enfants. ...

Prix : 106 DH
Le parfum d'Adam

Juliette est une jeune militante écologiste, fragile et idéaliste. Elle participe à une opération commando pour libérer des animaux de laboratoire. Cette action apparemment innocente va l'entraîner au cœur d'un complot sans précédent qui, au nom de la planète, prend ni plus ni moins pour ...

Voir tous les livres de Jean-Christophe Rufin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Asmara, ancienne capitale coloniale italienne, dresse encore sur le sol d'Afrique ses palais romains, ses villas toscanes et ses colonnades vénitiennes. C'est dans ce décor baroque et nostalgique, isolé du monde par trente ans de guerre civile, que débarque, en 1985, un groupe d'humanitaires français, venus porter secours aux victimes d'une invisible famine qui fait rage quelque part, loin sur les hauts plateaux arides qui entourent la ville. Hilarion Grigorian, Arménien d'Erythrée, né avec le siècle, se fait jour après jour, le narrateur cocasse de cette mission humanitaire avec ses querelles internes, ses passions intimes et tous les obstacles nés des manipulations politiques opérées par le gouvernement. Ce roman est un témoignage direct qui met pour la première fois en scène de l'intérieur cette génération orpheline des idéologies, qui a perdu les causes traditionnelles de l'engagement et qui les cherche du côté de l'action humanitaire. Mais c'est aussi l'évocation d'une Ethiopie qui depuis des siècles, par la beauté de ses peuples, la force de ses paysages et la puissance de sa spiritualité rend fous d'amour ceux qui s'aventurent jusqu'à elle. Ce roman a obtenu le prix Interallié 1999 sous le titre Les causes perdues.