share_book
Envoyer cet article par e-mail

Derniers messages de Louis XVI aux Français: Analyse de la lettre du 3 août et du testament du 25 décembre 1792

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Derniers messages de Louis XVI aux Français: Analyse de la lettre du 3 août et du testament du 25 décembre 1792

Derniers messages de Louis XVI aux Français: Analyse de la lettre du 3 août et du testament du 25 décembre 1792

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Derniers messages de Louis XVI aux Français: Analyse de la lettre du 3 août et du..."

Le 14 juillet 1792 est un immense succès populaire pour Louis XVI, qui prend un bain de foule au Champ de Mars. Le Roi pense avoir gagné son pari politique fondé sur une attitude constante de fermeté, de loyauté et d'apaisement. C'est compter sans l'opposition déclarée des émigrés à cette politique. Ceux-ci obtiennent des armées ennemies la publication du fameux Manifeste de Brunswick, détruisant en quelques jours la confiance restaurée par le Roi au terme de trois ans de luttes et d'épreuves. Si le Manifeste de Brunswick est un coup terrible pour Louis XVI, c'est qu'il accrédite presque mot pour mot l'accusation de trahison sans cesse reprise par les orateurs jacobins à l'Assemblée. C'est pour répondre une dernière fois solennellement à cette accusation monstrueuse qu'il rédige le 3 août 1792 une lettre adressée au président de l'Assemblée Législative, que les auteurs de cet ouvrage présentent ici comme son testament politique. Quelques jours plus tard, la manipulation sanglante du 10 août entraîne l'emprisonnement du Roi et de sa famille, faisant disparaître le seul obstacle à la folie sanguinaire des assassins et des politiques, dès les premiers jours de septembre. Pendant cinq mois, le Roi est au secret absolu. Le 25 décembre, il rédige son testament spirituel, croyant être mis à mort le lendemain. Le 21 janvier, il ne pourra s'adresser à la foule mais, quelques jours après sa mort, des milliers de Français liront ce testament car, frappés d'un aveuglement inexplicable et momentané, les bourreaux assureront au document qui les condamne de la façon la plus éclatante, la diffusion la plus large et la plus officielle. Quelques mois plus tard, la possession d'un exemplaire de ce texte deviendra un crime puni de mort. Très connu, le testament de Louis XVI est cependant resté largement incompris. Relu minutieusement à la lumière des travaux décisifs de Paul et Pierrette Girault de Coursac, il permet au lecteur d'aujourd'hui de prendre enfin connaissance de la vérité.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 155  pages
  • Dimensions :  1.6cmx15.4cmx23.2cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Oeil Paru le
  • Collection : Classiques Histoire
  • ISBN :  2868392369
  • EAN13 :  9782868392367
  • Classe Dewey :  944.035092
  • Langue : Français

D'autres livres de Paul Girault de Coursac

Enquête sur le procès du roi

" Qu'on lui coupe le cou, le procès viendra après ", s'écrie la Reine de Coeur en montrant du doigt sa victime, dans le chef-d'oeuvre de Lewis Carroll, Alice au Pays des Merveilles. " Ici, nous sommes tous fous ! " lui répond en écho le Chat du Cheshire. C'est ce qu'illustre la couverture de ce...

Voir tous les livres de Paul Girault de Coursac

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le 14 juillet 1792 est un immense succès populaire pour Louis XVI, qui prend un bain de foule au Champ de Mars. Le Roi pense avoir gagné son pari politique fondé sur une attitude constante de fermeté, de loyauté et d'apaisement. C'est compter sans l'opposition déclarée des émigrés à cette politique. Ceux-ci obtiennent des armées ennemies la publication du fameux Manifeste de Brunswick, détruisant en quelques jours la confiance restaurée par le Roi au terme de trois ans de luttes et d'épreuves. Si le Manifeste de Brunswick est un coup terrible pour Louis XVI, c'est qu'il accrédite presque mot pour mot l'accusation de trahison sans cesse reprise par les orateurs jacobins à l'Assemblée. C'est pour répondre une dernière fois solennellement à cette accusation monstrueuse qu'il rédige le 3 août 1792 une lettre adressée au président de l'Assemblée Législative, que les auteurs de cet ouvrage présentent ici comme son testament politique. Quelques jours plus tard, la manipulation sanglante du 10 août entraîne l'emprisonnement du Roi et de sa famille, faisant disparaître le seul obstacle à la folie sanguinaire des assassins et des politiques, dès les premiers jours de septembre. Pendant cinq mois, le Roi est au secret absolu. Le 25 décembre, il rédige son testament spirituel, croyant être mis à mort le lendemain. Le 21 janvier, il ne pourra s'adresser à la foule mais, quelques jours après sa mort, des milliers de Français liront ce testament car, frappés d'un aveuglement inexplicable et momentané, les bourreaux assureront au document qui les condamne de la façon la plus éclatante, la diffusion la plus large et la plus officielle. Quelques mois plus tard, la possession d'un exemplaire de ce texte deviendra un crime puni de mort. Très connu, le testament de Louis XVI est cependant resté largement incompris. Relu minutieusement à la lumière des travaux décisifs de Paul et Pierrette Girault de Coursac, il permet au lecteur d'aujourd'hui de prendre enfin connaissance de la vérité.