share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'obéissance

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'obéissance

L'obéissance

  (Auteur)


Prix : 62,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  qu'1 exemplaire !
Date de livraison estimée le mercredi 7 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "L'obéissance"

    Mar 1918. L'armée allemande se prépare à un dernier assaut. Au même moment, le gouvernement belge demande au gouvernement français de lui prêter la guillotine et le bourreau de Paris pour exécuter à Furnes, en zone d'occupation allemande un condamné à mort. Anatole Deibler, " l'exécuteur des hautes œuvres ", emporte sa guillotine démontée et rangée dans des caisses à travers les lignes ennemies, les bombes et les champs de bataille.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 147 pages
    • Dimensions :  1.2cmx10.6cmx17.2cm
    • Poids : 99.8g
    • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
    • Collection : Folio
    • ISBN :  2070358631
    • EAN13 :  9782070358632
    • Classe Dewey :  843
    • Langue : Français

    D'autres livres de François Sureau

    L'infortune - Grand Prix du Roman de l'Académie Française 1991

    Au début du siècle, un petit château dans le Berry. Les habitants du pays croient que chaque nouveau propriétaire apporte avec lui une nouvelle guerre. Augustin Pieyre est chirurgien à la Pitié-Salpêtrière. Il aime son métier. Il a pris, croit-il la mesure de sa vie, entre l'hôpital et ses...

    Prix : 87 DH
    Inigo

    "J'ai longtemps détesté Ignace de Loyola, lui trouvant l'air d'un égaré baigné de larmes. nous appelant sans discrétion aux sacrifices qu'une imagination médiévale lui faisait concevoir. Je n'aimais ni sa phrase, ni ses deux étendards, ni son passé de soldat ni son avenir de général [...

    Voir tous les livres de François Sureau

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Mar 1918. L'armée allemande se prépare à un dernier assaut. Au même moment, le gouvernement belge demande au gouvernement français de lui prêter la guillotine et le bourreau de Paris pour exécuter à Furnes, en zone d'occupation allemande un condamné à mort. Anatole Deibler, " l'exécuteur des hautes œuvres ", emporte sa guillotine démontée et rangée dans des caisses à travers les lignes ennemies, les bombes et les champs de bataille.