share_book
Envoyer cet article par e-mail

Blanchot dans son siècle : Colloque de Cerisy

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Blanchot dans son siècle : Colloque de Cerisy

Blanchot dans son siècle : Colloque de Cerisy

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Blanchot dans son siècle : Colloque de Cerisy"

    Le XXe siècle n'aura pas été le sien. Il y vécut pourtant presque tout le temps de sa longue vie, de 1907 à 2003. Mais rien ne pouvait lui appartenir : tout ce qu'il écrivit signifia que rien ne pouvait jamais appartenir à quiconque, ni l'oeuvre, ni l'amitié, ni même le pouvoir. Rien, davantage, ne pouvait lui revenir : tout ce qu'il pensa ne visa à reconnaître les singularités qu'en leur part maudite, sacrée, mystérieuse, spectrale. Ainsi, de son siècle, rien ne lui fut exactement contemporain : il fut tour à tour en retard, en avance, et finalement lointain. Mais ce siècle s'est écrit avec Maurice Blanchot, avec le ton d'une oeuvre et le mode d'un engagement dont les formes extrêmes (une abstraction concrète, une présence secrète) suscitèrent l'admiration et le dialogue, et aussi le mimétisme et le rejet. Il changea les règles de l'espace littéraire et même celles de l'espace philosophique et de l'espace militant. Si bien qu'il nous faut lire Blanchot dans son siècle et que telle est, paradoxalement, la condition même pour commencer à saisir ce qui dans son oeuvre subsistera, vivement, dans l'avenir. C'est à ces mouvements particuliers que répondent ici des lectures littéraires, politiques, philosophiques, théologiques, théâtrales et médicales. Elles apportent des regards singuliers sur une oeuvre qui ne s'est jamais pensée qu'avec tous, dans le souci d'une communauté qui ne se définit pas par les conditions de son appartenance mais par les effets de ses décisions.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 366  pages
    • Dimensions :  2.6cmx14.6cmx23.8cm
    • Poids : 539.8g
    • Editeur :   Parangon Paru le
    • Collection : SENS PUBLIC
    • ISBN :  2841901912
    • EAN13 :  9782841901913
    • Classe Dewey :  809
    • Langue : Français

    D'autres livres de  Jonathan Degeneve

    L'analyse de film en question

    Depuis la création des premiers enseignements de cinéma, l'analyse de film a étendu son domaine : elle concerne désormais aussi bien les étudiants des filières " arts du spectacle " que les élèves du premier et du second degré, ainsi que les candidats à divers concours d'enseignement. [...

    Voir tous les livres de  Jonathan Degeneve

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Le XXe siècle n'aura pas été le sien. Il y vécut pourtant presque tout le temps de sa longue vie, de 1907 à 2003. Mais rien ne pouvait lui appartenir : tout ce qu'il écrivit signifia que rien ne pouvait jamais appartenir à quiconque, ni l'oeuvre, ni l'amitié, ni même le pouvoir. Rien, davantage, ne pouvait lui revenir : tout ce qu'il pensa ne visa à reconnaître les singularités qu'en leur part maudite, sacrée, mystérieuse, spectrale. Ainsi, de son siècle, rien ne lui fut exactement contemporain : il fut tour à tour en retard, en avance, et finalement lointain. Mais ce siècle s'est écrit avec Maurice Blanchot, avec le ton d'une oeuvre et le mode d'un engagement dont les formes extrêmes (une abstraction concrète, une présence secrète) suscitèrent l'admiration et le dialogue, et aussi le mimétisme et le rejet. Il changea les règles de l'espace littéraire et même celles de l'espace philosophique et de l'espace militant. Si bien qu'il nous faut lire Blanchot dans son siècle et que telle est, paradoxalement, la condition même pour commencer à saisir ce qui dans son oeuvre subsistera, vivement, dans l'avenir. C'est à ces mouvements particuliers que répondent ici des lectures littéraires, politiques, philosophiques, théologiques, théâtrales et médicales. Elles apportent des regards singuliers sur une oeuvre qui ne s'est jamais pensée qu'avec tous, dans le souci d'une communauté qui ne se définit pas par les conditions de son appartenance mais par les effets de ses décisions.