share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Armée du Nord 1870-1871

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Armée du Nord 1870-1871

L'Armée du Nord 1870-1871

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Armée du Nord 1870-1871"

En octobre 1870, Paris est assiégé par les Prussiens et leurs alliés. Depuis Tours, où il dirige la délégation du gouvernement de la Défense nationale, Léon Gambetta continue la guerre. Il parvient à mettre sur pied deux nouvelles armées pour dégager la capitale, celle de la Loire et celle du Nord. Ces deux armées, puis une troisième, celle de l'Est, vont tenir tête aux envahisseurs pendant encore trois mois et parvenir même à les battre à plusieurs reprises. Ce livre retrace la campagne de l'armée du Nord depuis la bataille d'Amiens, le 27 novembre 1870, jusqu'à celle de Saint-Quentin, le 19 janvier 1871, et la retraite française qui s'ensuit. Avec à sa tête un chef remarquable, le général Faidherbe, la petite armée du Nord a héroïquement disputé le cours de la Somme aux Prussiens avant de se retirer à l'abri des places fortes du Nord.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 158  pages
  • Dimensions :  1.4cmx14.0cmx21.6cm
  • Poids : 240.4g
  • Editeur :   Bernard Giovanangeli Editeur Paru le
  • ISBN :  2758700727
  • EAN13 :  9782758700722
  • Classe Dewey :  944
  • Langue : Français

D'autres livres de Henri Ortholan

Le fort d'Issy

Fort militaire hier, bientôt quartier d'habitations, le fort d'lssy-les-Moulineaux fait partie de ces sites qui ont plusieurs vies. Construit tardivement dans les années 184o, il a traversé nombre d'événements historiques, de la guerre franco-prussienne de 187o à la Commune de Paris, avant ...

Prix : 237.5 DH
La guerre des chars 1916-1918

La Grande Guerre débute avec le cheval, elle s'achève avec le moteur. Totalement inexistant à l'entrée du conflit, le char d'assaut contribue à la victoire en 1918. Le char résulte de la réflexion d'officiers-ingénieurs comme le général Estienne, en France, et le colonel Swinton en [......

Le général Séré de Rivières

Le général Séré de Rivières (1815-1895) effectue une carrière riche et complète d'officier du génie. Issu de l'École polytechnique, il assume des responsabilités de niveau national après la défaite de 1871, lorsque la direction du Service du génie lui est confiée. Il contribue alors...

Voir tous les livres de Henri Ortholan

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En octobre 1870, Paris est assiégé par les Prussiens et leurs alliés. Depuis Tours, où il dirige la délégation du gouvernement de la Défense nationale, Léon Gambetta continue la guerre. Il parvient à mettre sur pied deux nouvelles armées pour dégager la capitale, celle de la Loire et celle du Nord. Ces deux armées, puis une troisième, celle de l'Est, vont tenir tête aux envahisseurs pendant encore trois mois et parvenir même à les battre à plusieurs reprises. Ce livre retrace la campagne de l'armée du Nord depuis la bataille d'Amiens, le 27 novembre 1870, jusqu'à celle de Saint-Quentin, le 19 janvier 1871, et la retraite française qui s'ensuit. Avec à sa tête un chef remarquable, le général Faidherbe, la petite armée du Nord a héroïquement disputé le cours de la Somme aux Prussiens avant de se retirer à l'abri des places fortes du Nord.