share_book
Envoyer cet article par e-mail

Othon Friesz : Le fauve baroque 1879-1949

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Othon Friesz : Le fauve baroque 1879-1949

Othon Friesz : Le fauve baroque 1879-1949

Collectif,   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Othon Friesz : Le fauve baroque 1879-1949"

    Othon Friesz est un artiste méconnu, bien qu'il ait été célèbre de son vivant. Sa réputation repose surtout sur sa participation au fauvisme, période qui ne constitue qu'une petite partie de son oeuvre. Friesz fait ses premiers essais fauves à Anvers, aux côtés de Braque, pendant l'été 1906. L'année suivante, il s'inspire de la côte méditerranéenne où il peint une série de paysages qui sont sans doute les plus lyriques du fauvisme. Dès l'automne 1907, après l'arabesque dans le dessin et l'ivresse de la couleur, Friesz adopte la rigueur de la forme sous l'influence de Cézanne. Les compositions à figures de cette période puisent leur force dans la grandeur des thèmes et l'expressivité des lignes. En plus des expositions individuelles chez son marchand Druet et de sa participation régulière au Salon des Indépendants et au Salon d'automne à Paris, Friesz est exposé à Moscou, à Londres et à New York à l'Armory Show. A l'issue de la guerre, Friesz s'inscrit dans le courant du retour à l'ordre avec d'indéniables réussites jusqu'aux dernières années de sa vie. L'exposition " Othon Friesz. Le fauve baroque ", organisée par les musées de Roubaix, de Céret et du Havre, montre " tout " Friesz. Outre l'accomplissement du jeune peintre marqué par l'impressionnisme et sa contribution unique au fauvisme, on découvre l'originalité des tableaux réalisés juste avant la Première Guerre. La période de maturité est elle aussi bien représentée, parachevant ainsi la première grande exposition rétrospective d'un maître de la peinture du XXe siècle.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Relié
    • 295  pages
    • Dimensions :  3.0cmx23.6cmx29.4cm
    • Poids : 2000.3g
    • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
    • Collection : LIVRE D'ART
    • ISBN :  2070118762
    • EAN13 :  9782070118762
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Othon Friesz est un artiste méconnu, bien qu'il ait été célèbre de son vivant. Sa réputation repose surtout sur sa participation au fauvisme, période qui ne constitue qu'une petite partie de son oeuvre. Friesz fait ses premiers essais fauves à Anvers, aux côtés de Braque, pendant l'été 1906. L'année suivante, il s'inspire de la côte méditerranéenne où il peint une série de paysages qui sont sans doute les plus lyriques du fauvisme. Dès l'automne 1907, après l'arabesque dans le dessin et l'ivresse de la couleur, Friesz adopte la rigueur de la forme sous l'influence de Cézanne. Les compositions à figures de cette période puisent leur force dans la grandeur des thèmes et l'expressivité des lignes. En plus des expositions individuelles chez son marchand Druet et de sa participation régulière au Salon des Indépendants et au Salon d'automne à Paris, Friesz est exposé à Moscou, à Londres et à New York à l'Armory Show. A l'issue de la guerre, Friesz s'inscrit dans le courant du retour à l'ordre avec d'indéniables réussites jusqu'aux dernières années de sa vie. L'exposition " Othon Friesz. Le fauve baroque ", organisée par les musées de Roubaix, de Céret et du Havre, montre " tout " Friesz. Outre l'accomplissement du jeune peintre marqué par l'impressionnisme et sa contribution unique au fauvisme, on découvre l'originalité des tableaux réalisés juste avant la Première Guerre. La période de maturité est elle aussi bien représentée, parachevant ainsi la première grande exposition rétrospective d'un maître de la peinture du XXe siècle.