share_book
Envoyer cet article par e-mail

André Lhote

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
André Lhote

André Lhote

Collectif


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "André Lhote"

    André Lhote (Bordeaux, 1885-Paris, 1962) est apprenti chez un sculpteur bordelais dès 1892. Soutenu par une grande culture artistique (il est attaché de 1919 à 1939 au groupe de la Nouvelle Revue Française animé par Jacques Rivière), il cherche dès lors à instaurer un langage plastique allusif et moderne sans pour autant renier la tradition de Fouquet à Ingres et Cézanne. Inspiré par le synthétisme de Gauguin (vers 1906), puis par un cézannisme élégant (vers 1910), il adopte vers 1917, un cubisme synthétique, parent de celui de La Fresnaye et de Gris. Qu'il soit attiré dans sa quête des « rimes plastiques » par la ligne ingresque (vers 1912) ou un lyrisme baroque (vers 1933-1934), il conservera désormais cette grammaire sans en éviter toujours la sécheresse. Fondateur de l'académie Lhote en 1922, cet analyste pénétrant et sensible exercera une forte influence par son enseignement et ses nombreux écrits. Ces « valeurs absolues » qui sont ornements, couleurs, valeurs, rythmes, caractères décoratifs, renversements sur le plan et monumentalité, seraient les constantes de toute peinture où elles s'organiseraient en combinaisons selon les époques et les hommes. Si cet essai de formalisation reste timide sans doute est-ce en raison du subjectivisme qui caractérise son auteur. Lhote qui a décoré la faculté de médecine de Bordeaux en 1955 est représenté notamment à Paris et aux musées de Bordeaux et du Havre. L'exposition qui se tient au Musée de Valence est une occasion exceptionnelle de rencontrer l'oeuvre à la fois riche et cohérent de cet artiste majeur du XXe siècle. Le catalogue monographique se caractérise par une iconographie abondante qui illustre les analyses des auteurs. Les oeuvres exposées sont intégralement reproduites.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 224  pages
    • Dimensions :  2.0cmx23.0cmx27.6cm
    • Poids : 1279.1g
    • Editeur :   Réunion Des Musées Nationaux - Rmn Paru le
    • Collection : Catalogue Exposition
    • ISBN :  2711846849
    • EAN13 :  9782711846849
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    André Lhote (Bordeaux, 1885-Paris, 1962) est apprenti chez un sculpteur bordelais dès 1892. Soutenu par une grande culture artistique (il est attaché de 1919 à 1939 au groupe de la Nouvelle Revue Française animé par Jacques Rivière), il cherche dès lors à instaurer un langage plastique allusif et moderne sans pour autant renier la tradition de Fouquet à Ingres et Cézanne. Inspiré par le synthétisme de Gauguin (vers 1906), puis par un cézannisme élégant (vers 1910), il adopte vers 1917, un cubisme synthétique, parent de celui de La Fresnaye et de Gris. Qu'il soit attiré dans sa quête des « rimes plastiques » par la ligne ingresque (vers 1912) ou un lyrisme baroque (vers 1933-1934), il conservera désormais cette grammaire sans en éviter toujours la sécheresse. Fondateur de l'académie Lhote en 1922, cet analyste pénétrant et sensible exercera une forte influence par son enseignement et ses nombreux écrits. Ces « valeurs absolues » qui sont ornements, couleurs, valeurs, rythmes, caractères décoratifs, renversements sur le plan et monumentalité, seraient les constantes de toute peinture où elles s'organiseraient en combinaisons selon les époques et les hommes. Si cet essai de formalisation reste timide sans doute est-ce en raison du subjectivisme qui caractérise son auteur. Lhote qui a décoré la faculté de médecine de Bordeaux en 1955 est représenté notamment à Paris et aux musées de Bordeaux et du Havre. L'exposition qui se tient au Musée de Valence est une occasion exceptionnelle de rencontrer l'oeuvre à la fois riche et cohérent de cet artiste majeur du XXe siècle. Le catalogue monographique se caractérise par une iconographie abondante qui illustre les analyses des auteurs. Les oeuvres exposées sont intégralement reproduites.