share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Grande Bataille : Les marchés à l'assaut du pouvoir

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Grande Bataille : Les marchés à l'assaut du pouvoir

La Grande Bataille : Les marchés à l'assaut du pouvoir

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Grande Bataille : Les marchés à l'assaut du pouvoir"

Pourquoi l'économie a basculé Chercheurs au Cambridge Energy Research Associates, les auteurs en connaissent un brin sur les relations entre pouvoir et économie. L'objet de leur livre, qui, par certains aspects, se rapproche d'un roman policier, est de raconter et d'analyser la lutte effrénée que se livrent depuis vingt ans les marchés et les gouvernements pour le contrôle de l'économie mondiale. Ils cherchent à savoir comment et pourquoi les centres de décision ont pu se déplacer à ce point, comment et pourquoi les anciens contours de l'économie, les anciens schémas de pensée sont devenus en quelques années complètement obsolètes. Et ils se demandent si la vague de libéralisme mondial ne risque pas de connaître un coup d'arrêt. Avec un constat simple qui pourrait bien redéfinir les contours de la nouvelle économie : " La privatisation a généré une nouvelle industrie en pleine croissance en Europe : la réglementation. Au temps où les entreprises étaient publiques, il n'y avait nul besoin d'un organisme indépendant de réglementation. Le ministère fixait le prix des différents services, tels que le gaz, l'électricité, l'eau et le téléphone. Mais c'est aux entreprises nouvellement privatisées qu'incombe désormais cette responsabilité. Le rôle du gouvernement a donc changé. " Il devient en quelque sorte le défenseur des consommateurs --Gérard Négréanu--

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 592  pages
  • Dimensions :  3.0cmx14.8cmx21.6cm
  • Poids : 680.4g
  • Editeur :   Odile Jacob 
  • Collection : SCIENCE HUM
  • ISBN :  2738107451
  • EAN13 :  9782738107459
  • Classe Dewey :  337.3
  • Langue : Français

D'autres livres de  Joseph Stanislaw

Les grandes batailles de l'énergie

Électricité, gaz naturel, pétrole, énergie nucléaire : les grandes batailles mondiales sont engagées depuis des années déjà, pour l'accès aux sources, la maîtrise des marchés, le contrôle des réseaux. On ne compte plus les ouvrages sur la géopolitique du pétrole, l'écologie et le...

Voir tous les livres de  Joseph Stanislaw

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Pourquoi l'économie a basculé Chercheurs au Cambridge Energy Research Associates, les auteurs en connaissent un brin sur les relations entre pouvoir et économie. L'objet de leur livre, qui, par certains aspects, se rapproche d'un roman policier, est de raconter et d'analyser la lutte effrénée que se livrent depuis vingt ans les marchés et les gouvernements pour le contrôle de l'économie mondiale. Ils cherchent à savoir comment et pourquoi les centres de décision ont pu se déplacer à ce point, comment et pourquoi les anciens contours de l'économie, les anciens schémas de pensée sont devenus en quelques années complètement obsolètes. Et ils se demandent si la vague de libéralisme mondial ne risque pas de connaître un coup d'arrêt. Avec un constat simple qui pourrait bien redéfinir les contours de la nouvelle économie : " La privatisation a généré une nouvelle industrie en pleine croissance en Europe : la réglementation. Au temps où les entreprises étaient publiques, il n'y avait nul besoin d'un organisme indépendant de réglementation. Le ministère fixait le prix des différents services, tels que le gaz, l'électricité, l'eau et le téléphone. Mais c'est aux entreprises nouvellement privatisées qu'incombe désormais cette responsabilité. Le rôle du gouvernement a donc changé. " Il devient en quelque sorte le défenseur des consommateurs --Gérard Négréanu--