share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le gouvernement impérial et la guerre de sécession 1861 1865 : L'action diplomatique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le gouvernement impérial et la guerre de sécession 1861 1865 : L'action diplomatique

Le gouvernement impérial et la guerre de sécession 1861 1865 : L'action diplomatique

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Le gouvernement impérial et la guerre de sécession 1861 1865 : L'action diplomatique"

    Alors qu'elle se déroule aux marges du monde occidental, la crise qui survient aux Etats-Unis, à la suite de l'élection d'Abraham Lincoln, est tenue en France comme un événement majeur. Si, prenant en compte le renforcement des échanges commerciaux entre l'Europe et le Nouveau Monde, Napoléon III s'inquiète des dommages que cause cette guerre civile à l'économie française, il perçoit aussi nettement les bénéfices à retirer d'un conflit qui pourrait modifier profondément les équilibres géopolitiques sur ce continent. Au risque de s'affranchir de la neutralité, à l'heure où la politique impériale prétend à une dimension mondiale, l'Empereur ressent le besoin d'intervenir dans le conflit qui déchire l'Amérique. Cependant, il doit compter avec la désapprobation de ses ministres des Affaires étrangères qui ne se résignent pas à abandonner cette posture diplomatique. Par les tensions qu'elle crée au plus haut sommet de l'Etat, la politique américaine du Second Empire durant la guerre de Sécession constitue ainsi un archétype des rapports qu'entretient Napoléon III avec les responsables de la diplomatie française.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 148  pages
    • Dimensions :  1.4cmx15.6cmx23.8cm
    • Poids : 240.4g
    • Editeur :   L'harmattan Paru le
    • Collection : Histoire, Textes, Sociétés
    • ISBN :  2296541429
    • EAN13 :  9782296541429
    • Classe Dewey :  944
    • Langue : Français

    D'autres livres de Stève Sainlaude

    La France et la Confédération sudiste. La question de la reconnaissance diplomatique pendant la guerre de Sécession

    La question de la reconnaissance de la Confédération constitue la problématique centrale de la politique étrangère française à l'égard des Etats-Unis déchirés par la guerre de Sécession. Bien qu'elle semble apporter un certain nombre de solutions aux difficultés soulevées par cette cris...

    Voir tous les livres de Stève Sainlaude

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Alors qu'elle se déroule aux marges du monde occidental, la crise qui survient aux Etats-Unis, à la suite de l'élection d'Abraham Lincoln, est tenue en France comme un événement majeur. Si, prenant en compte le renforcement des échanges commerciaux entre l'Europe et le Nouveau Monde, Napoléon III s'inquiète des dommages que cause cette guerre civile à l'économie française, il perçoit aussi nettement les bénéfices à retirer d'un conflit qui pourrait modifier profondément les équilibres géopolitiques sur ce continent. Au risque de s'affranchir de la neutralité, à l'heure où la politique impériale prétend à une dimension mondiale, l'Empereur ressent le besoin d'intervenir dans le conflit qui déchire l'Amérique. Cependant, il doit compter avec la désapprobation de ses ministres des Affaires étrangères qui ne se résignent pas à abandonner cette posture diplomatique. Par les tensions qu'elle crée au plus haut sommet de l'Etat, la politique américaine du Second Empire durant la guerre de Sécession constitue ainsi un archétype des rapports qu'entretient Napoléon III avec les responsables de la diplomatie française.