share_book
Envoyer cet article par e-mail

Entrefer

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Entrefer

Entrefer

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Entrefer"

Imaginez passer six mois dans un coma profond la suite d'un accident de voiture sur le pont qui enjambe les eaux du Forth. Six mois durant lesquels, s'il vous reste la capacité de rêver à partir de ce qui subsiste de votre identité, vous pourrez construire un monde métaphorique. Un gigantesque pont, par exemple, un univers en soi, avec ses habitants, ses stratifications, ses rituels. Vous y serez un amnésique traité par le bon docteur Joyce, auquel vous raconterez vos rêves, effectifs ou forgés de toutes pièces. Vous y rencontrerez un barbare truculent, un inquiétant liftier, de joyeux ivrognes et surtout, surtout, la belle Abberlaine, dont les bas résille reproduisent à l'infini les entrecroisements métalliques du pont.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 442  pages
  • Dimensions :  2.0cmx10.8cmx17.8cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Folio
  • ISBN :  2070415724
  • EAN13 :  9782070415724
  • Langue : Français

D'autres livres de Iain Banks

Les enfants virtuels tome 2

Le cycle de la Culture (L'Usage des armes, 1992 ; L'Homme des jeux, 1992 ; Excession, 1998 ; Le Sens du vent, 2002 ; Trames, 2009), l'un des plus importants de l'histoire de la science-fiction, met en scène une société galactique tolérante, cynique, hédoniste, anarchiste, pleine de bonnes inten...

L'Algébriste

Pour les humains, et les autres races à la vie brève, la galaxie est un endroit dangereux ou règne une paix précaire. Un réseau de trous de ver artificiels sert à voyager entre les étoiles. Il est maintenu sous la férule de la Mercatoria, qui s'efforce de gérer les équilibres entre espèce...

Le Business

Traduit de l'anglais par Christiane et David Ellis. A trente-huit ans, la belle et brillante Kate Telman a atteint le niveau 3 dans la hiérarchie du Business, une firme pas tout à fait comme les autres. Régi par des régles capitalistes fort efficaces, ce vaste réseau d'intérêts financiers n'a...

The Bridge

Orr, the otherwise unnamed protagonist of this Pynchonesque novel, is a successful Scottish engineer who's a bit fed up with life: his work doesn't really interest him anymore; years of doping and boozing have dulled him; his girlfriend has other lovers (he does too, but he would rather she was mono...

Voir tous les livres de Iain Banks

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Imaginez passer six mois dans un coma profond la suite d'un accident de voiture sur le pont qui enjambe les eaux du Forth. Six mois durant lesquels, s'il vous reste la capacité de rêver à partir de ce qui subsiste de votre identité, vous pourrez construire un monde métaphorique. Un gigantesque pont, par exemple, un univers en soi, avec ses habitants, ses stratifications, ses rituels. Vous y serez un amnésique traité par le bon docteur Joyce, auquel vous raconterez vos rêves, effectifs ou forgés de toutes pièces. Vous y rencontrerez un barbare truculent, un inquiétant liftier, de joyeux ivrognes et surtout, surtout, la belle Abberlaine, dont les bas résille reproduisent à l'infini les entrecroisements métalliques du pont.