share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Sacre de Louis XVII

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Sacre de Louis XVII

Le Sacre de Louis XVII

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Le Sacre de Louis XVII"

    Le récit : celui des derniers jours de Louis XVII, à la prison du Temple. Il ignore que son père et sa mère ont été guillotinés, il vit seul dans une cellule obscure, avec pour toutes visites celles de ses gardiens, Lasne et Gomin. Le prisonnier n'a presque pas le droit de sortir de sa cellule. Les remèdes des médecins sont impuissants à guérir ces mois de souffrance et de solitude. Le 8 juin 1795, l'enfant meurt de tuberculose. Il a dix ans et deux mois. Le corps est enterré dans une fosse commune du cimetière Sainte-Maguerite à Paris et ne sera jamais retrouvé. C'est grâce au coeur volé par le docteur Pelletan au moment de l'autopsie que la science a pu élucider l'énigme de sa mort. En identifiant le coeur conservé à la basilique Saint-Denis comme celui de Louis XVII, la science a mis fin, en avril 2000, à deux siècles de controverse sur la mort de l'orphelin du Temple. Et le point de vue sur cet événement est d'autant plus étonnant que les échantillons d'ADN à l'origine de cette vérité scientifique ont été prélevés sur Anne de Roumanie et André de Bourbon Parme, respectivement la tante et l'oncle de l'auteur.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 250  pages
    • Dimensions :  2.0cmx14.2cmx19.6cm
    • Poids : 281.2g
    • Editeur :   Gallimard Paru le
    • Collection : L'infini
    • ISBN :  2070762033
    • EAN13 :  9782070762033
    • Classe Dewey :  944
    • Langue : Français

    D'autres livres de Amélie de Bourbon Parme

    Le Sacre de Louis XVII

    Le récit : celui des derniers jours de Louis XVII, à la prison du Temple. Il ignore que son père et sa mère ont été guillotinés, il vit seul dans une cellule obscure, avec pour toutes visites celles de ses gardiens, Lasne et Gomin. Le prisonnier n'a presque pas le droit de sortir de sa cellu...

    Voir tous les livres de Amélie de Bourbon Parme

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Le récit : celui des derniers jours de Louis XVII, à la prison du Temple. Il ignore que son père et sa mère ont été guillotinés, il vit seul dans une cellule obscure, avec pour toutes visites celles de ses gardiens, Lasne et Gomin. Le prisonnier n'a presque pas le droit de sortir de sa cellule. Les remèdes des médecins sont impuissants à guérir ces mois de souffrance et de solitude. Le 8 juin 1795, l'enfant meurt de tuberculose. Il a dix ans et deux mois. Le corps est enterré dans une fosse commune du cimetière Sainte-Maguerite à Paris et ne sera jamais retrouvé. C'est grâce au coeur volé par le docteur Pelletan au moment de l'autopsie que la science a pu élucider l'énigme de sa mort. En identifiant le coeur conservé à la basilique Saint-Denis comme celui de Louis XVII, la science a mis fin, en avril 2000, à deux siècles de controverse sur la mort de l'orphelin du Temple. Et le point de vue sur cet événement est d'autant plus étonnant que les échantillons d'ADN à l'origine de cette vérité scientifique ont été prélevés sur Anne de Roumanie et André de Bourbon Parme, respectivement la tante et l'oncle de l'auteur.