share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Récit

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Récit

Le Récit

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Récit"

Le cinéma a emprunté à tous les arts et, au coeur de ce trafic d'influences, a inventé ses propres manières de raconter. Depuis Lumière et Méliès, les films entretiennent des liens variables avec le récit et avec ce qu'il appelle le « réel ». Un livre sur le récit semble opportun pour pallier les idées reçues qui le cantonnent souvent au scénario (l'histoire plus le découpage). Le récit d'un film, sa narration (la façon dont le récit est traité par tel ou tel cinéaste), ses ellipses, ses transparences, ses jum-cuts, ses flash-back, son rythme, comprennent des parts mystérieuses bien au-delà du scénario. L'auteur pose ici la question de savoir à quel moment commence l'histoire dans un film, alors que le récit s'installe avec et parfois avant le générique. Il s'attache également à ces objets singuliers que sont les remakes, notamment ceux que Fritz Lang a mis en scène d'après deux films de Jean Renoir : Scarlett Street (1945) après La Chienne (1931), Human Desire (1954) après La Bête humaine (1938). Le noir entre les plans (La Maman et la putain de Jean Eustache), le noir tout court (Marguerite Duras), la coupe, le clignotement, les ellipses sonores et visuelles, la façon de cadrer les corps et le paysage, de filmer la démarche, gestes et les éléments font également partie du récit d'un film.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 96  pages
  • Dimensions :  0.8cmx13.4cmx18.2cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Cahiers Du Cinéma Paru le
  • Collection : CNDP
  • ISBN :  2866423399
  • EAN13 :  9782866423391
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le cinéma a emprunté à tous les arts et, au coeur de ce trafic d'influences, a inventé ses propres manières de raconter. Depuis Lumière et Méliès, les films entretiennent des liens variables avec le récit et avec ce qu'il appelle le « réel ». Un livre sur le récit semble opportun pour pallier les idées reçues qui le cantonnent souvent au scénario (l'histoire plus le découpage). Le récit d'un film, sa narration (la façon dont le récit est traité par tel ou tel cinéaste), ses ellipses, ses transparences, ses jum-cuts, ses flash-back, son rythme, comprennent des parts mystérieuses bien au-delà du scénario. L'auteur pose ici la question de savoir à quel moment commence l'histoire dans un film, alors que le récit s'installe avec et parfois avant le générique. Il s'attache également à ces objets singuliers que sont les remakes, notamment ceux que Fritz Lang a mis en scène d'après deux films de Jean Renoir : Scarlett Street (1945) après La Chienne (1931), Human Desire (1954) après La Bête humaine (1938). Le noir entre les plans (La Maman et la putain de Jean Eustache), le noir tout court (Marguerite Duras), la coupe, le clignotement, les ellipses sonores et visuelles, la façon de cadrer les corps et le paysage, de filmer la démarche, gestes et les éléments font également partie du récit d'un film.