share_book
Envoyer cet article par e-mail

Hobbes, Descartes et la métaphysique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Hobbes, Descartes et la métaphysique

Hobbes, Descartes et la métaphysique

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Hobbes, Descartes et la métaphysique"

    Dans une lettre fort célèbre adressée à Marin Mersenne le 4 mars 1641, René Descartes dit de Thomas Hobbes, l'" Anglois " : " je crois que le meilleur est que je n'ai point du tout de commerce avec lui, et pour cette fin, que je m'abstienne de lui répondre ; car, s'il est de l'humeur que je le juge, nous ne saurions guère conférer ensemble sans devenir ennemis ". Quant à Hobbes, selon le témoignage de John Aubrey (1626-1697) rapporté dans ses Brief Lives, il avait apparemment coutume de dire que Descartes, " s'il s'en était tenu à la géométrie, aurait été le meilleur géomètre au monde, mais sa tête n'était pas faite pour la philosophie ". Pourquoi alors " Hobbes, Descartes et la métaphysique ", d'autant qu'il est également bien connu que Hobbes ne passe pas spécialement pour un défenseur acharné de la " métaphysique ", laquelle, au " Royaume des ténèbres ", figure selon Hobbes en très bonne place ? En réalité, l'opposition entre Hobbes et Descartes concerne peut-être - c'est du moins l'hypothèse que ce livre envisage et tente d'explorer - la façon dont le philosophe anglais a cherché à constituer, avec et contre Descartes, un privilège de la physica au sein de la philosophie prima. D'où la nécessité de reprendre à nouveaux frais les enjeux du débat qui fit s'affronter Hobbes et Descartes autrement que sous la seule forme de l'injure et de l'attaque ad hominem. D'où également la nécessité de s'interroger sur les liens qui rattachent peut-être la philosophie première de Hobbes au " système de la métaphysique " tel que ce dernier s'est progressivement constitué, au XVIe siècle, avec l'élaboration de l'ontologia.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 189  pages
    • Dimensions :  1.6cmx13.6cmx20.8cm
    • Poids : 59.0g
    • Editeur :   Librairie Philosophique Vrin Paru le
    • Collection : Bibliothèque d'histoire de la philosophie
    • ISBN :  2711617505
    • EAN13 :  9782711617500
    • Langue : Français

    D'autres livres de  Eric Marquer

    Bled Philosophie

    Le Bled Philosophie s'adresse non seulement aux lycéens qui préparent le Bac et aux étudiants de l'université ou des classes préparatoires aux grandes écoles, mais aussi à tous les esprits curieux de découvrir ou de mieux connaître la philosophie. Toutes les notions, repères et auteurs ...

    Prix : 143 DH

    Objectif Bac - Fiches détachables - Philosophie Terminales L, ES, S

    Mikaël Garandeau et Eric Marquer sont professeurs agrégés de philosophie....

    Prix : 77 DH

    Voir tous les livres de  Eric Marquer

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Dans une lettre fort célèbre adressée à Marin Mersenne le 4 mars 1641, René Descartes dit de Thomas Hobbes, l'" Anglois " : " je crois que le meilleur est que je n'ai point du tout de commerce avec lui, et pour cette fin, que je m'abstienne de lui répondre ; car, s'il est de l'humeur que je le juge, nous ne saurions guère conférer ensemble sans devenir ennemis ". Quant à Hobbes, selon le témoignage de John Aubrey (1626-1697) rapporté dans ses Brief Lives, il avait apparemment coutume de dire que Descartes, " s'il s'en était tenu à la géométrie, aurait été le meilleur géomètre au monde, mais sa tête n'était pas faite pour la philosophie ". Pourquoi alors " Hobbes, Descartes et la métaphysique ", d'autant qu'il est également bien connu que Hobbes ne passe pas spécialement pour un défenseur acharné de la " métaphysique ", laquelle, au " Royaume des ténèbres ", figure selon Hobbes en très bonne place ? En réalité, l'opposition entre Hobbes et Descartes concerne peut-être - c'est du moins l'hypothèse que ce livre envisage et tente d'explorer - la façon dont le philosophe anglais a cherché à constituer, avec et contre Descartes, un privilège de la physica au sein de la philosophie prima. D'où la nécessité de reprendre à nouveaux frais les enjeux du débat qui fit s'affronter Hobbes et Descartes autrement que sous la seule forme de l'injure et de l'attaque ad hominem. D'où également la nécessité de s'interroger sur les liens qui rattachent peut-être la philosophie première de Hobbes au " système de la métaphysique " tel que ce dernier s'est progressivement constitué, au XVIe siècle, avec l'élaboration de l'ontologia.