share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Tibétains

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Tibétains

Les Tibétains

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Les Tibétains"

    Qu'y a-t-il de si singulier, d'unique, d'irremplaçable dans ce qui perdure en dépit de tout aux environs de Shigatsé, du mont Kailash ou des rives du Koukonor ? Sans porter sur le Pays des Neiges un regard de dévot, on perçoit cependant, comme Marc Riboud au premier coup d'oeil, que cette gigantesque contrée ne s'apparente à aucune autre. Soumise depuis plus de cinquante ans à une colonisation féroce, elle résiste aux tentatives d'assimilation, aux entreprises d'extermination comme à la récente et insidieuse politique de submersion ethnique. Quelques millions de Tibétains défient, sans arme et sans véritable soutien international, la nation la plus peuplée et désormais la plus industrieuse de la planète. Leur défi tient d'ailleurs à peu de choses et reste incompréhensible à ceux qui les régentent : ils continuent d'exister, ils s'acharnent à être les héritiers d'une autre histoire, d'une autre tradition, d'un autre art de penser, de vivre et de mourir. A l'évidence, ils sont toujours et encore Tibétains et n'entendent pas devenir Chinois. Cette identité irréductible obéit d'abord à la nature du sol et à la topographie des lieux. Ceux qui ont pris pied dans une telle immensité, qu'ils y aient été conduits par transhumances successives ou par exodes obligés, ont dû s'accorder à ces terres extrêmes et s'inventer des coutumes, des croyances, des rites capables de conjurer les peurs, de maîtriser les parages, d'harmoniser les jours et les heures. Quand Marc Riboud parcourt le pays de Guésar, de Padmasambhava, de Milarépa, de Tenzing Gyatso, le quatorzième Dalai-lama, c'est cette fidélité inentamée qui transparaît clans les images qu'il réalise. Lépoque n'est plus à la répression aveugle et pas encore au déferlement par millions de civils chinois. La suite de ses photos compose, délicatement et hors de tout pathos, le portrait sensible d'un peuple. Portrait pris et offert en ce moment indécis, alerté, fragile de l'Histoire, en ce suspens d'après la grande terreur, d'avant la grande invasion. Portrait aux cent portraits, avec rues, sentiers, paysages, bivouacs, horizons, mais toujours d'aimantation proche, d'humanité respectée, de vie recueillie, dévoilée, célébrée.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 163  pages
    • Dimensions :  2.6cmx23.2cmx32.0cm
    • Poids : 1419.7g
    • Editeur :   Imprimerie Nationale Paru le
    • Collection : IMPRIMERIE NATI
    • ISBN :  2742784721
    • EAN13 :  9782742784721
    • Classe Dewey :  915.15
    • Langue : Français

    D'autres livres de Marc Riboud

    Marc Riboud, 50 ans de photographie

    " Je ne me lasse pas de guetter la surprise, la note juste, cocasse ou émouvante. La beauté est partout. L'étrange aussi, venu à ma rencontre à Shangaï avec ce petit sac oublié dans le jardin du mandarin Yu. On dirait un lapin égaré. " M.R....

    Marc Riboud

    Il se voit plutôt en promeneur qu'en voyageur, mais il a parcouru la terre, de la Chine à 'l'Arabie, du Viêt-nam au Etats-Unis. Marc Riboud, né en 1923, membre de l'agence Magnum, n'est cependant pas un reporter classique. Rétif à la violence mais happé par la curiosité de voir malgré tout,...

    Voir tous les livres de Marc Riboud

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Qu'y a-t-il de si singulier, d'unique, d'irremplaçable dans ce qui perdure en dépit de tout aux environs de Shigatsé, du mont Kailash ou des rives du Koukonor ? Sans porter sur le Pays des Neiges un regard de dévot, on perçoit cependant, comme Marc Riboud au premier coup d'oeil, que cette gigantesque contrée ne s'apparente à aucune autre. Soumise depuis plus de cinquante ans à une colonisation féroce, elle résiste aux tentatives d'assimilation, aux entreprises d'extermination comme à la récente et insidieuse politique de submersion ethnique. Quelques millions de Tibétains défient, sans arme et sans véritable soutien international, la nation la plus peuplée et désormais la plus industrieuse de la planète. Leur défi tient d'ailleurs à peu de choses et reste incompréhensible à ceux qui les régentent : ils continuent d'exister, ils s'acharnent à être les héritiers d'une autre histoire, d'une autre tradition, d'un autre art de penser, de vivre et de mourir. A l'évidence, ils sont toujours et encore Tibétains et n'entendent pas devenir Chinois. Cette identité irréductible obéit d'abord à la nature du sol et à la topographie des lieux. Ceux qui ont pris pied dans une telle immensité, qu'ils y aient été conduits par transhumances successives ou par exodes obligés, ont dû s'accorder à ces terres extrêmes et s'inventer des coutumes, des croyances, des rites capables de conjurer les peurs, de maîtriser les parages, d'harmoniser les jours et les heures. Quand Marc Riboud parcourt le pays de Guésar, de Padmasambhava, de Milarépa, de Tenzing Gyatso, le quatorzième Dalai-lama, c'est cette fidélité inentamée qui transparaît clans les images qu'il réalise. Lépoque n'est plus à la répression aveugle et pas encore au déferlement par millions de civils chinois. La suite de ses photos compose, délicatement et hors de tout pathos, le portrait sensible d'un peuple. Portrait pris et offert en ce moment indécis, alerté, fragile de l'Histoire, en ce suspens d'après la grande terreur, d'avant la grande invasion. Portrait aux cent portraits, avec rues, sentiers, paysages, bivouacs, horizons, mais toujours d'aimantation proche, d'humanité respectée, de vie recueillie, dévoilée, célébrée.