share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les ombres mortes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les ombres mortes

Les ombres mortes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les ombres mortes"

Geoffrey Martin, ce n'est pas son vrai nom. Sauf qu'il y a huit ans, quand sa voiture a percuté un arbre et qu'il a repris conscience, c'est celui qui figurait sur ses papiers. De faux papiers, d'après la police. Mais personne n'a pu en savoir plus car il a laissé sa mémoire dans l'accident. " Geoffrey " a donc commencé une nouvelle vie. Il a même rencontré le grand amour avec Josepha. Pourtant, il est hanté par un cauchemar récurrent et inexplicable : un oeil détaché de son orbite vient rouler dans le caniveau et se perdre dans les égouts. Et puis, une nuit, c'est la réalité qui devient cauchemar quand i apprend que Josepha s'est suicidée. Il n'y croit pas, le lieutenant Lancelot non plus. Qui était Geoffrey Martin dans sa première vie ? Quel secret si lourd cachait-il, au point d'avoir effacé ses souvenirs ? Remarqué pour son premier roman Braquages, Christian Roux entraîne son lecteur dans un jeu de perpétuels rebondissements où le suspense fait sans cesse écho au tragique.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 246  pages
  • Dimensions :  1.8cmx11.0cmx16.4cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Rivages Paru le
  • Collection : Rivages/Noir
  • ISBN :  2743614498
  • EAN13 :  9782743614492
  • Classe Dewey :  843.914
  • Langue : Français

D'autres livres de Christian Roux

Balzac (Honoré de), Le Père Goriot

Nous sommes à Paris, en 1819. A la pension Vauquer, se croisent les destinées de Rastignac, jeune aristocrate provincial parti à la conquête de Paris, du père Goriot, vieillard ruiné par ses filles, et de Vautrin, mystérieux personnage qui intrigue dans l'ombre.Balzac brosse toute [....]...

Initiation à la théorie des graphes

Cet ouvrage s'adresse à tous ceux qui veulent s'initier à la théorie des graphes. Conçu pour comprendre facilement les bases, il permet de débroussailler un peu le terrain avant d'aborder des notions plus complexes. Les novices, sans culture mathématique particulière, peuvent donc le lire san...

Les maisons aux paupières crevées

En vacances chez sa grand-mère, Mathilde s'inquiète pour son amie Jocelyne, qui devait passer l'été à Paris et n'a répondu à aucune de ses lettres. A trois jours de la rentrée, elle n'y tient plus et supplie sa grand-mère de la ramener chez elle. C'est la fin du mois d'août. Les rideaux de...

La bannière était en noir

" Malgré les échecs de la journée, malgré la faim, malgré le froid, il s'assoupit, le sourire aux lèvres. Il était à Paris. "...

Voir tous les livres de Christian Roux

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Geoffrey Martin, ce n'est pas son vrai nom. Sauf qu'il y a huit ans, quand sa voiture a percuté un arbre et qu'il a repris conscience, c'est celui qui figurait sur ses papiers. De faux papiers, d'après la police. Mais personne n'a pu en savoir plus car il a laissé sa mémoire dans l'accident. " Geoffrey " a donc commencé une nouvelle vie. Il a même rencontré le grand amour avec Josepha. Pourtant, il est hanté par un cauchemar récurrent et inexplicable : un oeil détaché de son orbite vient rouler dans le caniveau et se perdre dans les égouts. Et puis, une nuit, c'est la réalité qui devient cauchemar quand i apprend que Josepha s'est suicidée. Il n'y croit pas, le lieutenant Lancelot non plus. Qui était Geoffrey Martin dans sa première vie ? Quel secret si lourd cachait-il, au point d'avoir effacé ses souvenirs ? Remarqué pour son premier roman Braquages, Christian Roux entraîne son lecteur dans un jeu de perpétuels rebondissements où le suspense fait sans cesse écho au tragique.