share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Ville des couteaux

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Ville des couteaux

La Ville des couteaux

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Ville des couteaux"

Silvia santini, prostituée de haut vol, a été retrouvée adossée au mur du cimetière d'un quartier populaire de Buenos Aires, les mains attachées dans le dos et reliées à un noeud coulant passé autour de son cou ; la première page d'un journal militant contre la corruption politique a été enfoncée dans sa gorge. Chargée de l'enquête, l'officier de police fédérale Marta Abecasis constate que la scène du crime a été complètement sabotée par la commissaire du quartier, Liliana Mendez. Délibérément ? La victime avait un souteneur yougoslave nommé Ivo Granic. Mais ce dernier a également été assassiné, et son corps présente les mêmes blessures que celui de Silvia Santini. Pour Marta, cela rappelle étonnamment les méthodes des tortionnaires de l'armée, à la sombre époque du " processus de réorganisation nationale ", quand les opposants étaient des disparus ". Fasciné par le tango, William Bayer a choisi de situer la ville des couteaux à Buenos Aires, métropole mythique et lourde d'un passé aussi riche que cruel. Son histoire est à l'image de la ville : peuplée de personnages troubles, foisonnante et pleine de faux-semblants : en un mot, envoûtante.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 568  pages
  • Dimensions :  2.4cmx11.0cmx17.0cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Rivages Paru le
  • Collection : Rivages/Noir
  • ISBN :  2743618523
  • EAN13 :  9782743618520
  • Classe Dewey :  813.54

D'autres livres de William Bayer

Tanger

Tanger, grande fresque de romance et d'intrigues ayant pour cadre une ville légendaire d'Afrique du Nord, rappellera peut-être aux lecteurs Le Quatuor d'Alexandrie, de Lawrence Durrell. Dans ce livre, Tanger n'est pas une simple villégiature ; c'est une ville d'amours contre nature. Des ...

Prix : 331 DH
Le rêve des chevaux brisés

" Il y a une heure que je dessine. Je termine mon croquis : l'embrasure de porte inondée de lumière, les silhouettes disloquées sur le lit noyé d'ombres. Je pose mon carnet et m'allonge sur le dos, le cœur battant à grands coups... Cette chambre, me dis-je, a été la scène du crime ; j'ai do...

Wallflower

En vacances forcées à Venise où il vit une étrange idylle, le lieutenant Janek reçoit un appel de New York : sa filleule, Jess, belle jeune fille saine et rayonnante, vient d'être assassinée, apparemment sans mobile. sous le choc et à la demande de ses parents, Janek se plonge dans une enqu...

Punis-moi avec des baisers

Sensuel, ambigu, magnétique, dans la lignée du Rêve des chevaux brisés C’est un drôle de spectacle auquel assiste Penny chaque jour de cet été passé à Bar Harbor, dans la maison familiale. Sa sœur Suzie enchaîne les conquêtes d’un soir, multiplie les provocations et semble s’amuser...

Voir tous les livres de William Bayer

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Silvia santini, prostituée de haut vol, a été retrouvée adossée au mur du cimetière d'un quartier populaire de Buenos Aires, les mains attachées dans le dos et reliées à un noeud coulant passé autour de son cou ; la première page d'un journal militant contre la corruption politique a été enfoncée dans sa gorge. Chargée de l'enquête, l'officier de police fédérale Marta Abecasis constate que la scène du crime a été complètement sabotée par la commissaire du quartier, Liliana Mendez. Délibérément ? La victime avait un souteneur yougoslave nommé Ivo Granic. Mais ce dernier a également été assassiné, et son corps présente les mêmes blessures que celui de Silvia Santini. Pour Marta, cela rappelle étonnamment les méthodes des tortionnaires de l'armée, à la sombre époque du " processus de réorganisation nationale ", quand les opposants étaient des disparus ". Fasciné par le tango, William Bayer a choisi de situer la ville des couteaux à Buenos Aires, métropole mythique et lourde d'un passé aussi riche que cruel. Son histoire est à l'image de la ville : peuplée de personnages troubles, foisonnante et pleine de faux-semblants : en un mot, envoûtante.