share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Vie sensible

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Vie sensible

La Vie sensible

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Vie sensible"

Dans cet essai dense et limpide, savant et profond, érudit mais sans lourdeur aucune, Emanuele Coccia, un des philosophes les plus brillants de sa génération s?interroge sur la sensibilité, sur la vie sensible. « Etre sensible », « être trop sensible », « heurter la sensibilité de quelqu?un » ? nous avons souvent recours à ces expressions pour définir ce qui nous plaît, ce qui nous touche, ce qui nous affecte. Nous sommes sensibles et cette sensibilité est le commerce que nous entretenons avec la vie même. Mais si la sensibilité est si évidemment présente en nous, si elle est l?évidence même, si nous cherchons par tous les moyens, à jouir d?elle et à jouir avec elle, comment se fait-il que la philosophie lui ait comme tourné le dos ? Comment se fait-il même qu?elle en ait fait ce dont nous devions nous détourner ?Ce livre est donc en premier lieu une réhabilitation de la sensibilité. Réhabilitation urgente. De fait, par la sensibilité nous tenons au monde et le monde tient à nous. Mais réhabilitation qui prend aussi la forme d?une réflexion inattendue sur l?image ? cette modalité par laquelle nous rendons sensibles les idées. L?image n?est-elle pas la forme sensible de l?autre ? Le sensible n?est-il pas le producteur et le réceptacle des images ?A travers de brefs paragraphes qui invitent au rêve et à la méditation, cet essai riche et stimulant s?articule en deux parties qui tendent, la première à définir ce que nous appelons sensibilité, vie sensible, la seconde à penser le rapport de l?image et de la sensibilité.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 158  pages
  • Dimensions :  1.4cmx12.0cmx19.0cm
  • Poids : 81.6g
  • Editeur :   Rivages Paru le
  • Collection : RIVAGES GD FORM
  • ISBN :  2743621249
  • EAN13 :  9782743621247
  • Classe Dewey :  121.35
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Dans cet essai dense et limpide, savant et profond, érudit mais sans lourdeur aucune, Emanuele Coccia, un des philosophes les plus brillants de sa génération s?interroge sur la sensibilité, sur la vie sensible. « Etre sensible », « être trop sensible », « heurter la sensibilité de quelqu?un » ? nous avons souvent recours à ces expressions pour définir ce qui nous plaît, ce qui nous touche, ce qui nous affecte. Nous sommes sensibles et cette sensibilité est le commerce que nous entretenons avec la vie même. Mais si la sensibilité est si évidemment présente en nous, si elle est l?évidence même, si nous cherchons par tous les moyens, à jouir d?elle et à jouir avec elle, comment se fait-il que la philosophie lui ait comme tourné le dos ? Comment se fait-il même qu?elle en ait fait ce dont nous devions nous détourner ?Ce livre est donc en premier lieu une réhabilitation de la sensibilité. Réhabilitation urgente. De fait, par la sensibilité nous tenons au monde et le monde tient à nous. Mais réhabilitation qui prend aussi la forme d?une réflexion inattendue sur l?image ? cette modalité par laquelle nous rendons sensibles les idées. L?image n?est-elle pas la forme sensible de l?autre ? Le sensible n?est-il pas le producteur et le réceptacle des images ?A travers de brefs paragraphes qui invitent au rêve et à la méditation, cet essai riche et stimulant s?articule en deux parties qui tendent, la première à définir ce que nous appelons sensibilité, vie sensible, la seconde à penser le rapport de l?image et de la sensibilité.