share_book
Envoyer cet article par e-mail

Principes et méthodes de l'art sacré

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Principes et méthodes de l'art sacré

Principes et méthodes de l'art sacré

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Principes et méthodes de l'art sacré"

Les historiens de l'art, qui appliquent le terme d'art sacré à n'importe quelle oeuvre artistique à sujet religieux oublient que l'art est essentiellement "forme" : pour qu'un art puisse être appelé "sacré", il ne suffit pas que ses sujets dérivent d'une vérité spirituelle, il faut aussi que son langage formel témoigne de la même source. Tel n'est nullement le cas d'un art religieux comme celui de la Renaissance ou du Baroque, qui ne se distingue en rien au point de vue du style, de l'art foncièrement profane de cette époque ; ni les sujets qu'il emprunte d'une manière toute extérieure et en quelque sorte littéraire, à la religion, ni les sentiments dévotionnels dont il l'imprègne, le cas échéant, ni même la noblesse d'âme qui s'y exprime parfois, ne suffisent pour lui conférer un caractère sacré. Seul un art dont les formes mêmes reflètent la vision spirituelle propre à une religion donnée mérite cette épithète. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 236  pages
  • Dimensions :  1.8cmx11.0cmx17.6cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Dervy Paru le
  • Collection : Dervy poche
  • ISBN :  2844546501
  • EAN13 :  9782844546500
  • Classe Dewey :  704.948
  • Langue : Français

D'autres livres de Titus Burckhardt

Introduction aux doctrines ésotériques de l'Islam

L'auteur montre les perspectives spirituelles et intellectuelles du soufisme, en indiquant les analogies entre notions soufies et autres doctrines traditionnelles de l'Islam. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre. ...

Principes et méthodes de l'art sacré

Les historiens de l'art, qui appliquent le terme d'art sacré à n'importe quelle oeuvre artistique à sujet religieux oublient que l'art est essentiellement "forme" : pour qu'un art puisse être appelé "sacré", il ne suffit pas que ses sujets dérivent d'une vérité spirituelle, il faut aussi qu...

Voir tous les livres de Titus Burckhardt

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les historiens de l'art, qui appliquent le terme d'art sacré à n'importe quelle oeuvre artistique à sujet religieux oublient que l'art est essentiellement "forme" : pour qu'un art puisse être appelé "sacré", il ne suffit pas que ses sujets dérivent d'une vérité spirituelle, il faut aussi que son langage formel témoigne de la même source. Tel n'est nullement le cas d'un art religieux comme celui de la Renaissance ou du Baroque, qui ne se distingue en rien au point de vue du style, de l'art foncièrement profane de cette époque ; ni les sujets qu'il emprunte d'une manière toute extérieure et en quelque sorte littéraire, à la religion, ni les sentiments dévotionnels dont il l'imprègne, le cas échéant, ni même la noblesse d'âme qui s'y exprime parfois, ne suffisent pour lui conférer un caractère sacré. Seul un art dont les formes mêmes reflètent la vision spirituelle propre à une religion donnée mérite cette épithète. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.