share_book
Envoyer cet article par e-mail

Splendeur du western

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Splendeur du western

Splendeur du western

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Splendeur du western"

    Explorant le genre à partir du territoire états-unien qui l'a vu naître, se développer et s'universaliser, Suzannne Liandrat-Guigues et Jean-Louis Leutrat décrivent les traits dominants et les particularités moins visibles du western, tout ce qui lui confère sa splendeur, passée, présente et à venir. Il s'agit bien d'envisager le western au cinéma et à la télévision de ses débuts à ses réalisations plus récentes, de Riders of the Purple Sage (1925 ) à Broken Trail (2006). Splendeur du western ouvre trois pistes dans un territoire moins balisé qu'il n'y paraît. La première emprunte les sentiers battus du genre (son origine, ses histoires) mais fait découvrir des alliances trop peu évoquées : alliances du western avec la littérature, la peinture et, surtout, la musique ; alliances aussi avec le merveilleux, le "crépusculaire", le comique... La deuxième piste relie deux chefs-d'oeuvre, splendides repères dans l'histoire du cinéma : La Rivière rouge, d'Howard Hawks, et la Prisonnière du désert, de John Ford. La dernière, traversée par les tumbleweeds roulant au vent, propose un parcours libre à travers des films, des motifs, des figures du western. Du mythe de l'Ouest aux représentations des Indiens, de Roy Rogers au Nouveau Monde, de Fritz Lang à Danse avec les loups, de John Wayne à Robert Duvall, sans oublier Sam Peckinpah, Clint Eastwood, Jacques Tourneur, Robert Aldrich, les séries Into the West et Deadwood, le western féminin... Le western dans toute sa splendeur ne peut pas se passer d'images. Plus de six cents visuels accompagnent le texte et pas moins de sept cents films sont évoqués.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 235  pages
    • Dimensions :  2.0cmx21.4cmx26.2cm
    • Poids : 979.8g
    • Editeur :   Rouge Profond Paru le
    • Collection : Raccords
    • ISBN :  2915083282
    • EAN13 :  9782915083286
    • Classe Dewey :  791.436
    • Langue : Français

    D'autres livres de Suzanne Liandrat-Guigues

    Esthétique du mouvement cinématographique

    Ce livre décrit une origine et une trajectoire. L'origine est un imaginaire propre au XIXe siècle qui annonce l'arrivée de la reproduction mécanique de l'image (le cinématographe). On y trouvera donc le rappel de pratiques et d'inventions, de théories (Benjamin, Warburg), d'écrivains (Baudela...

    Godard simple comme bonjour

    Jean-Luc Godard écrivait à Georges de Beauregard quelques heures avant de commencer A bout de souffle : " J'espère que notre film sera d'une belle simplicité ou d'une simple beauté. " Son objectif n'a pas changé. Il a élaboré en quarante ans une œuvre considérable : des textes nombreux, un...

    Voir tous les livres de Suzanne Liandrat-Guigues

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Explorant le genre à partir du territoire états-unien qui l'a vu naître, se développer et s'universaliser, Suzannne Liandrat-Guigues et Jean-Louis Leutrat décrivent les traits dominants et les particularités moins visibles du western, tout ce qui lui confère sa splendeur, passée, présente et à venir. Il s'agit bien d'envisager le western au cinéma et à la télévision de ses débuts à ses réalisations plus récentes, de Riders of the Purple Sage (1925 ) à Broken Trail (2006). Splendeur du western ouvre trois pistes dans un territoire moins balisé qu'il n'y paraît. La première emprunte les sentiers battus du genre (son origine, ses histoires) mais fait découvrir des alliances trop peu évoquées : alliances du western avec la littérature, la peinture et, surtout, la musique ; alliances aussi avec le merveilleux, le "crépusculaire", le comique... La deuxième piste relie deux chefs-d'oeuvre, splendides repères dans l'histoire du cinéma : La Rivière rouge, d'Howard Hawks, et la Prisonnière du désert, de John Ford. La dernière, traversée par les tumbleweeds roulant au vent, propose un parcours libre à travers des films, des motifs, des figures du western. Du mythe de l'Ouest aux représentations des Indiens, de Roy Rogers au Nouveau Monde, de Fritz Lang à Danse avec les loups, de John Wayne à Robert Duvall, sans oublier Sam Peckinpah, Clint Eastwood, Jacques Tourneur, Robert Aldrich, les séries Into the West et Deadwood, le western féminin... Le western dans toute sa splendeur ne peut pas se passer d'images. Plus de six cents visuels accompagnent le texte et pas moins de sept cents films sont évoqués.