share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les âmes mortes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les âmes mortes

Les âmes mortes

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : 89,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les âmes mortes"

Livre saboté, plusieurs fois brûlé par son auteur (qui voulait lui donner une issue "morale") et resté largement inachevé à la mort de Gogol en 1852, Les Âmes mortes révèlent, outre le génie littéraire de leur créateur, le combat acharné d'un homme vers un but et contre des forces qui le dépassent. Vaste méditation sur la mort, cette épopée comique aux relents de cauchemar, construite dans le plus pur style de l'épopée picaresque à la Don Quichotte, nous entraîne avec une virulence de ton parfois diabolique dans un monde où les morts se monnayent et se négocient, quand les vivants eux prennent l'allure de grotesques fantômes. Univers fantasmagorique où le mensonge, le délire et la logique du rêve se télescopent. Dickens et son Pickwick (à peu près contemporain, Gogol esquissant son livre dès 1837) ne sont pas loin. Mais Dante non plus, un Dante qui ne nous aurait laissé que son Enfer, et dont le Purgatoire, comme le Paradis, auraient été livrés aux flammes, dans une frénésie autodestructrice à laquelle Kafka - le véritable héritier de Gogol - faillit lui-même bien plus tard succomber. --Scarbo --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 494 pages
  • Dimensions :  2.2cmx10.8cmx17.6cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Folio
  • ISBN :  2070364259
  • EAN13 :  9782070364251
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

D'autres livres de Nicolas Gogol

Nouvelles de Pétersbourg

PRÉSENTATION • Le contexte de l'oeuvre • Genèse des nouvelles • Le vertige de l'absurde • Modes d'irruption de l'étrange • L'art contre le réel NOUVELLES DE PETERSBOURG Attaché, tel un diable visionnaire, aux pas chancelants de ses personnages, pantins grotesques autant qu'ils sont [...

Nouvelles de Petersbourg

Attaché, tel un diable visionnaire, aux pas chancelants de ses personnages, pantins grotesques autant qu'ils sont pathétiques, Gogol parcourt Pétersbourg, transfigurée sous sa plume en un inquiétant théâtre d'ombres. Du Manteau au Portrait, en passant par Le journal d'un fou, Le Nez et La ...

Prix : 43 DH

Le journal d'un fou suivi de Le portrait et de La perspective Nevsky

Dans ses nouvelles pétersbourgeoises, Gogol, mû par un sentiment de révolte contre l’iniquité, dénonce le système de l’administration ...

Prix : 23 DH
Le nez

Sujet : Un matin, la major Kovaliov découvre avec horreur que son nez a disparu laissant une surface lisse à la place. Il file au poste de police et en chemin tombe sur son nez en uniforme brodé d'or ! Akaki Akakiévitch Bachmatchkine est un employé modeste mais modèle qui recopie du matin au s...

Prix : 23 DH

Voir tous les livres de Nicolas Gogol

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Livre saboté, plusieurs fois brûlé par son auteur (qui voulait lui donner une issue "morale") et resté largement inachevé à la mort de Gogol en 1852, Les Âmes mortes révèlent, outre le génie littéraire de leur créateur, le combat acharné d'un homme vers un but et contre des forces qui le dépassent. Vaste méditation sur la mort, cette épopée comique aux relents de cauchemar, construite dans le plus pur style de l'épopée picaresque à la Don Quichotte, nous entraîne avec une virulence de ton parfois diabolique dans un monde où les morts se monnayent et se négocient, quand les vivants eux prennent l'allure de grotesques fantômes. Univers fantasmagorique où le mensonge, le délire et la logique du rêve se télescopent. Dickens et son Pickwick (à peu près contemporain, Gogol esquissant son livre dès 1837) ne sont pas loin. Mais Dante non plus, un Dante qui ne nous aurait laissé que son Enfer, et dont le Purgatoire, comme le Paradis, auraient été livrés aux flammes, dans une frénésie autodestructrice à laquelle Kafka - le véritable héritier de Gogol - faillit lui-même bien plus tard succomber. --Scarbo --Ce texte fait référence à l'édition Broché .