share_book
Envoyer cet article par e-mail

Hitchcock

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Hitchcock

Hitchcock

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Hitchcock"

Alfred Hitchcock a longtemps été considéré moins comme un artiste que comme un artisan. Il faisait partie de ces cinéastes que l'on qualifiait volontiers de "faiseurs" de films plutôt que d'"auteurs" de films. C'est le grand mérite d'une partie de la critique française, dans le sillage des Cahiers du cinéma, et de Truffaut (avec ses célèbres entretiens), que de l'avoir érigé au rang d'artiste. Cette école, dont Jean Douchet est un des piliers, a réussi à la fois à réestimer la période anglaise du cinéaste et à exhumer sa pensée, à laquelle Douchet préfère le terme de "rêverie". Son livre, paru en 67, est un exercice extrêmement brillant, d'une intelligence, d'une culture et d'une profondeur éblouissantes. Il livre des analyses vertigineuses des plus grands films d'Hitchcock en abordant son oeuvre selon une structure ternaire et fractale. Partant du principe platonicien selon lequel "l'Idée précède l'existence et la fonde", l'oeuvre hitchcockienne se développe selon lui en trois ordres (eux-mêmes subdivisés en trois ordres, etc) : l'ordre occulte, l'ordre logique, l'ordre psychologique ou quotidien. Certes Hitchcock peut parfois (rarement) donner l'impression que l'auteur est capable de dire tout et son contraire, qu'il livre une analyse tirée par les cheveux, cherche une signification complexe au moindre accessoire ( les lunettes, le café, la voiture par exemple ), mais finalement, il retombe toujours sur ses pieds. Cela s'explique sans doute par le fait que ce livre est moins un exercice d'interprétation, d'analyse filmique au sens d'une description, que de spéculation. Système de spéculation dans lequel tout doit prendre place, à tout prix, quitte à forcer le passage. Mais à travers, ou plutôt malgré, ce détour spéculatif, Douchet parvient à mettre à jour les thèmes essentiels du cinéma d'Hitchcock, sur lesquels une interprétation, quelle qu'elle soit, ne saurait manquer de s'appuyer. C'est en ce sens que son livre est une référence majeure.--J-Ph.Tessé--

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 320  pages
  • Dimensions :  2.4cmx11.6cmx16.2cm
  • Poids : 299.4g
  • Editeur :   Cahiers Du Cinéma Paru le
  • Collection : Petite Bibliotheque
  • ISBN :  2866422449
  • EAN13 :  9782866422448
  • Classe Dewey :  791.43
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean Douchet

La DVDéothèque de Jean Douchet

Dès l'apparition de ce nouveau support pour le cinéma qu'est le DVD, Jean Douchet voit là une opportunité formidable pour vivre et transmettre l'amour du cinéma. Son prosélytisme est bien connu, lui qui parcourt inlassablement la France des salles d'art et d'essai, les cinémathèques et les c...

L'art d'aimer

JEAN DOUCHET est cinéaste, critique, et enseignant de cinéma. Il a réalisé de nombreux courts métrages, documentaires sur le cinéma et un long- métrage, La Servante amoureuse (1995). Il a longtemps collaboré à Arts et aux Cahiers du cinéma, et a publié un ouvrage sur la Nouvelle Vague. Il...

L'art d'aimer

JEAN DOUCHET est cinéaste, critique, et enseignant de cinéma. Il a réalisé de nombreux courts métrages, documentaires sur le cinéma et un long- métrage, La Servante amoureuse (1995). Il a longtemps collaboré à Arts et aux Cahiers du cinéma, et a publié un ouvrage sur la Nouvelle Vague. Il...

Voir tous les livres de Jean Douchet

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Alfred Hitchcock a longtemps été considéré moins comme un artiste que comme un artisan. Il faisait partie de ces cinéastes que l'on qualifiait volontiers de "faiseurs" de films plutôt que d'"auteurs" de films. C'est le grand mérite d'une partie de la critique française, dans le sillage des Cahiers du cinéma, et de Truffaut (avec ses célèbres entretiens), que de l'avoir érigé au rang d'artiste. Cette école, dont Jean Douchet est un des piliers, a réussi à la fois à réestimer la période anglaise du cinéaste et à exhumer sa pensée, à laquelle Douchet préfère le terme de "rêverie". Son livre, paru en 67, est un exercice extrêmement brillant, d'une intelligence, d'une culture et d'une profondeur éblouissantes. Il livre des analyses vertigineuses des plus grands films d'Hitchcock en abordant son oeuvre selon une structure ternaire et fractale. Partant du principe platonicien selon lequel "l'Idée précède l'existence et la fonde", l'oeuvre hitchcockienne se développe selon lui en trois ordres (eux-mêmes subdivisés en trois ordres, etc) : l'ordre occulte, l'ordre logique, l'ordre psychologique ou quotidien. Certes Hitchcock peut parfois (rarement) donner l'impression que l'auteur est capable de dire tout et son contraire, qu'il livre une analyse tirée par les cheveux, cherche une signification complexe au moindre accessoire ( les lunettes, le café, la voiture par exemple ), mais finalement, il retombe toujours sur ses pieds. Cela s'explique sans doute par le fait que ce livre est moins un exercice d'interprétation, d'analyse filmique au sens d'une description, que de spéculation. Système de spéculation dans lequel tout doit prendre place, à tout prix, quitte à forcer le passage. Mais à travers, ou plutôt malgré, ce détour spéculatif, Douchet parvient à mettre à jour les thèmes essentiels du cinéma d'Hitchcock, sur lesquels une interprétation, quelle qu'elle soit, ne saurait manquer de s'appuyer. C'est en ce sens que son livre est une référence majeure.--J-Ph.Tessé--