share_book
Envoyer cet article par e-mail

Bon cauchemar, les petits--

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Bon cauchemar, les petits--

Bon cauchemar, les petits--

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Bon cauchemar, les petits--"

    En France, les prisons sont surpeuplées et, par ailleurs, des centaines d'enfants disparaissent chaque année. La première question est facile à régler : il suffit de convertir les centrales en cimetières (on peut stocker environ deux douzaines de cercueils dans une cellule) et d'aménager les caveaux des cimetières en studios pour les prisonniers. Quant aux enfants disparus, ils sont en fait kidnappés pour remplacer les rejetons décédés de familles riches. Une thérapie révolutionnaire, et profitable, pour consoler les mères éplorées. Pierre Siniac a puisé l'inspiration de ce roman délirant dans des articles de presse bien réels. Et si l'hénaurme" cauchemar qu'il décrit fait rire autant qu'il bouleverse, c'est parce qu'il renvoie avec force au monde qui est malheureusement le nôtre."

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 503  pages
    • Dimensions :  2.6cmx11.2cmx17.0cm
    • Poids : 222.3g
    • Editeur :   Rivages Paru le
    • Collection : Rivages noir
    • ISBN :  2743607696
    • EAN13 :  9782743607692
    • Classe Dewey :  843
    • Langue : Français

    D'autres livres de Pierre Siniac

    Sous l'aile noire des rapaces

    Juin 1940. Les Allemands avancent sur Paris. La Banque de France a évacué ses réserves d'or. Mais, à la suite d'une erreur de libellé sur un bordereau, deux tonnes d'or sont restées dans une chambre forte à Saint-Ouen. C'est le coup rêvé pour une bande d'aventuriers qui veulent profiter de ...

    L'Orchestre d'acier

    Objectif : s'emparer du butin de guerre d'un colonel SS, une véritable petite fortune en diamants. Epoque : septembre 1944, au moment de la Bataille des Vosges. Lieu : Horcourt, entre Montbéliard et Belfort, au bord de la ligne de chemin de fer Paris-Bâle, noeud ferroviaire devenu vital pour les ...

    La course du hanneton dans une ville détruite : Ou La corvée de soupe

    Elle s'appelait Barbara Rousset. Une Lorraine. On se souvient de son arrivée en Normandie, en juin 1940, au milieu d'autres réfugiés : une jeune femme de petite taille, vêtue plus que simplement. Placée chez le comte d'Auvarqueville dans le Cotentin, elle devient bientôt la marraine des huit o...

    Voir tous les livres de Pierre Siniac

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    En France, les prisons sont surpeuplées et, par ailleurs, des centaines d'enfants disparaissent chaque année. La première question est facile à régler : il suffit de convertir les centrales en cimetières (on peut stocker environ deux douzaines de cercueils dans une cellule) et d'aménager les caveaux des cimetières en studios pour les prisonniers. Quant aux enfants disparus, ils sont en fait kidnappés pour remplacer les rejetons décédés de familles riches. Une thérapie révolutionnaire, et profitable, pour consoler les mères éplorées. Pierre Siniac a puisé l'inspiration de ce roman délirant dans des articles de presse bien réels. Et si l'hénaurme" cauchemar qu'il décrit fait rire autant qu'il bouleverse, c'est parce qu'il renvoie avec force au monde qui est malheureusement le nôtre."