share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le mythe de l'Europe française au XVIIIe siècle : Diplomatie, culture et sociabilités au temps des Lumières

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le mythe de l'Europe française au XVIIIe siècle : Diplomatie, culture et sociabilités au temps des Lumières

Le mythe de l'Europe française au XVIIIe siècle : Diplomatie, culture et sociabilités au temps des Lumières

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le mythe de l'Europe française au XVIIIe siècle : Diplomatie, culture et..."

Les Lumières sont d'actualité. Convoquées en ces temps de débats sur les vertus ou les dangers du multiculturalisme, célébrées pour leur discours sur le politique, la laïcité ou le lien social, elles sont considérées comme la source de l'Europe d'aujourd'hui. Ironie du calendrier, la commémoration des cinquante ans du traité de Rome (1957) se déroule alors que la construction européenne marque le pas. Dans ce contexte passionné, ce livre propose au lecteur de prendre du champ en revisitant le mythe - flatteur pour l'ego national - de l'Europe française au siècle des Lumières. Guerre et paix, hégémonie culturelle et affirmation des cultures nationales, cosmopolitisme et nationalisme, réseaux transnationaux et mobilité des élites européennes : l'Europe du XVIIIe siècle interroge notre présent. Ses acteurs sont diplomates, mais aussi aristocrates, étudiants sur le "Grand Tour", artistes, intellectuels, négociants, exilés politiques et religieux. Société des princes, monde des salons, République des lettres et des sciences, franc-maçonnerie, tous tissent à travers l'Europe une toile où s'affrontent les hommes et les idées. Le rapprochement franco-anglais qui inaugure le printemps du siècle est l'objet de tous les espoirs car de lui dépend le fragile équilibre des puissances. La France de Louis XV et de Voltaire, comme aujourd'hui les États-Unis, est à la fois enviée et crainte. Les Européens l'admirent et s'en inspirent, tout en cherchant à s'en démarquer pour exister par eux-mêmes dans une Europe où émerge le sentiment national, annonciateur des temps contemporains.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 299  pages
  • Dimensions :  2.6cmx15.0cmx22.8cm
  • Poids : 399.2g
  • Editeur :   Editions Autrement Paru le
  • Collection : Mémoires/Histoire
  • ISBN :  2746709716
  • EAN13 :  9782746709713
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre-Yves Beaurepaire

La France des lumières 1715-1789

De la mort de Louis XIV à la convocation des Etats Généraux, La France des Lumières est en effervescence. Elle fait depuis deux décennies l'objet d'un profond renouvellement historiographique qui permet de balayer bien des certitudes et des poncifs sur l'Ancien régime. De l'expérience [......

L'Europe des Lumières

L'Europe est le grand chantier du XVIIIe siècle. Diplomates, militaires, étudiants, négociants, aristocrates et aventuriers sillonnent en tous sens l'espace européen. La correspondance et la presse tissent leur toile à travers le continent, se jouant des frontières et de la censure. En [......

Atlas de la Révolution française : Circulations des hommes et des idées, 1770-1804

La Révolution ne débute pas au printemps 1789 mais s'ancre dans un processus de grande ampleur dont 1789 constitue une phase d'accélération décisive. On trouve donc, tout au long de cet atlas, le souci permanent de mettre en perspective l'événement révolutionnaire en le restituant dans un...

Le Pavé Mosaïque, N° 1 : Secret et transparence dans la Franc-maçonnerie

La question du secret traverse toute l'histoire de la Franc-maçonnerie. Elle suscite le plus souvent des réactions, sinon négatives, du moins mitigées, dès lors que l'on sort des temples maçonniques. A intervalles réguliers, la société interroge les francs-maçons, sommés de répondre sur ...

Voir tous les livres de Pierre-Yves Beaurepaire

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les Lumières sont d'actualité. Convoquées en ces temps de débats sur les vertus ou les dangers du multiculturalisme, célébrées pour leur discours sur le politique, la laïcité ou le lien social, elles sont considérées comme la source de l'Europe d'aujourd'hui. Ironie du calendrier, la commémoration des cinquante ans du traité de Rome (1957) se déroule alors que la construction européenne marque le pas. Dans ce contexte passionné, ce livre propose au lecteur de prendre du champ en revisitant le mythe - flatteur pour l'ego national - de l'Europe française au siècle des Lumières. Guerre et paix, hégémonie culturelle et affirmation des cultures nationales, cosmopolitisme et nationalisme, réseaux transnationaux et mobilité des élites européennes : l'Europe du XVIIIe siècle interroge notre présent. Ses acteurs sont diplomates, mais aussi aristocrates, étudiants sur le "Grand Tour", artistes, intellectuels, négociants, exilés politiques et religieux. Société des princes, monde des salons, République des lettres et des sciences, franc-maçonnerie, tous tissent à travers l'Europe une toile où s'affrontent les hommes et les idées. Le rapprochement franco-anglais qui inaugure le printemps du siècle est l'objet de tous les espoirs car de lui dépend le fragile équilibre des puissances. La France de Louis XV et de Voltaire, comme aujourd'hui les États-Unis, est à la fois enviée et crainte. Les Européens l'admirent et s'en inspirent, tout en cherchant à s'en démarquer pour exister par eux-mêmes dans une Europe où émerge le sentiment national, annonciateur des temps contemporains.