share_book
Envoyer cet article par e-mail

Paul et Virginie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Paul et Virginie

Paul et Virginie

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : 62,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Paul et Virginie"

Tout l'équipage se précipitait en foule à la mer, sur des vergues, des planches, des cages à poules, des tables, et des tonneaux. On vit alors un objet digne d'une éternelle pitié: une jeune demoiselle parut dans la galerie de la poupe du Saint-Géran. C'était Virginie. Tous les matelots s'étaient jetés à la mer. Il n'en restait plus qu'un sur le pont, qui était tout nu et nerveux comme Hercule. Il s'approcha de Virginie avec respect : nous le vîmes se jeter à ses genoux, et s'efforcer même de lui ôter ses habits; mais elle, le repoussant avec dignité, détourna de lui sa vue... Dans ce moment une montagne d'eau d'une effroyable grandeur s'avança en rugissant vers le vaisseau. A cette terrible vue le matelot s'élança seul à la mer; et Virginie parut un ange qui prend son envol vers les cieux.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 337 pages
  • Dimensions :  1.6cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 18.1g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : Folio
  • ISBN :  2070316246
  • EAN13 :  9782070316243
  • Classe Dewey :  843.6
  • Langue : Français

D'autres livres de Bernardin de Saint-Pierre

Paul et Virginie

Bernardin de Saint-Pierre est un génie vraiment virgilien, un peintre qui a l'onction et la piété dans le pinceau ; il y joint la discrétion heureuse ; c'est le Raphaël de la nature de l'Inde, le Raphaël et le Claude Lorrain des Iles fortunées. ...

Prix : 34 DH

Paul et Virginie

Paul et Virginie a valu sa célébrité à Bernadin de Saint-Pierre. Ce court roman, présenté ici dans une édition par extrait adaptée aux collégiens illustre, à travers l'histoire des feux jeunes adolescentes élevés dans une île exotique qui évoque le paradis primitif, les thèses roussea...

Voir tous les livres de Bernardin de Saint-Pierre

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Tout l'équipage se précipitait en foule à la mer, sur des vergues, des planches, des cages à poules, des tables, et des tonneaux. On vit alors un objet digne d'une éternelle pitié: une jeune demoiselle parut dans la galerie de la poupe du Saint-Géran. C'était Virginie. Tous les matelots s'étaient jetés à la mer. Il n'en restait plus qu'un sur le pont, qui était tout nu et nerveux comme Hercule. Il s'approcha de Virginie avec respect : nous le vîmes se jeter à ses genoux, et s'efforcer même de lui ôter ses habits; mais elle, le repoussant avec dignité, détourna de lui sa vue... Dans ce moment une montagne d'eau d'une effroyable grandeur s'avança en rugissant vers le vaisseau. A cette terrible vue le matelot s'élança seul à la mer; et Virginie parut un ange qui prend son envol vers les cieux.