share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Monde comme si : Nationalisme et dérive identitaire en Bretagne

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Monde comme si : Nationalisme et dérive identitaire en Bretagne

Le Monde comme si : Nationalisme et dérive identitaire en Bretagne

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Le Monde comme si : Nationalisme et dérive identitaire en Bretagne"

    Une langue qui meurt, c'est une part du patrimoine de l'humanité qui disparaît : au nom de ce principe, on s'emploie à sauver le breton, qui n'est plus parlé que par 0,2% des jeunes. Juste cause, mobilisant des militants dévoués? Gui, jusqu'au moment où l'on prend conscience des enjeux réels du combat régionaliste. Françoise Morvan, qui a publié aux éditions Actes Sud (en collection Babel) des essais sur les fées et sur les lutins, qui a traduit le théâtre de Synge et termine avec André Markowicz la traduction du théâtre complet de Tchekhov, raconte ici l'étrange périple qui l'a menée à une réflexion sur l'instrumentalisation de la langue et de la culture bretonnes à des fins politiques et commerciales. Ayant entrepris d'éditer les manuscrits d'un folkloriste breton, elle se voit enjoindre par son directeur de recherche de les récrire en breton unifié. Qu'est-ce que le breton unifié? Pourquoi cette demande aberrante ? Pour avoir refusé d'obtempérer, elle se trouve amenée à découvrir les voies et relais qui permettent aux militants nationalistes de contrôler les institutions culturelles en Bretagne. Procès, attaques dans la presse, menaces : autant d'occasions de comprendre le "monde comme si" qui est en train de se mettre en place au nom de la défense des langues minoritaires. Menée avec humour, cette enquête à la fois historique et sociologique ne concerne pas seulement la Bretagne mais cette Europe des ethnies qui, celtitude à la clé, trouve à présent l'appui des tenants du libéralisme à l'américaine.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 208  pages
    • Dimensions :  2.8cmx13.0cmx24.0cm
    • Poids : 440.0g
    • Editeur :   Actes Sud Paru le
    • Collection : Essais Sciences
    • ISBN :  2742739858
    • EAN13 :  9782742739851
    • Classe Dewey :  305.8009441
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Une langue qui meurt, c'est une part du patrimoine de l'humanité qui disparaît : au nom de ce principe, on s'emploie à sauver le breton, qui n'est plus parlé que par 0,2% des jeunes. Juste cause, mobilisant des militants dévoués? Gui, jusqu'au moment où l'on prend conscience des enjeux réels du combat régionaliste. Françoise Morvan, qui a publié aux éditions Actes Sud (en collection Babel) des essais sur les fées et sur les lutins, qui a traduit le théâtre de Synge et termine avec André Markowicz la traduction du théâtre complet de Tchekhov, raconte ici l'étrange périple qui l'a menée à une réflexion sur l'instrumentalisation de la langue et de la culture bretonnes à des fins politiques et commerciales. Ayant entrepris d'éditer les manuscrits d'un folkloriste breton, elle se voit enjoindre par son directeur de recherche de les récrire en breton unifié. Qu'est-ce que le breton unifié? Pourquoi cette demande aberrante ? Pour avoir refusé d'obtempérer, elle se trouve amenée à découvrir les voies et relais qui permettent aux militants nationalistes de contrôler les institutions culturelles en Bretagne. Procès, attaques dans la presse, menaces : autant d'occasions de comprendre le "monde comme si" qui est en train de se mettre en place au nom de la défense des langues minoritaires. Menée avec humour, cette enquête à la fois historique et sociologique ne concerne pas seulement la Bretagne mais cette Europe des ethnies qui, celtitude à la clé, trouve à présent l'appui des tenants du libéralisme à l'américaine.