share_book
Envoyer cet article par e-mail

Criminels

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Criminels

Criminels

  (Auteur)


Prix : 66,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Criminels"

Les personnages de Criminels parlent sans espérer vraiment être entendus: pour se rassurer, peut-être, pour savoir où ils en sont, pour se persuader qu'ils existent. Ils pourraient aussi bien crier, ou gémir, ou chanter. C'est pourquoi le récit se présente comme un chœur foisonnant, un chaos de voix et de bruits, un entrecroisement de soliloques inquiets ou rageurs dessinant les contours d'un univers que Francis, le narrateur, ne parvient pas à déchiffrer. Francis avance au milieu de ceux qui devraient être des appuis, et qui ne sont que des questions: Elisabeth, sa compagne, dont chaque heure qui passe lui apprend à quel point elle lui est inconnue; Patrick, son fils, avec qui il est incapable d'échanger quelques vraies paroles; son père, qu'il porte - physiquement - partout avec lui, et dont l'esprit dérangé par la maladie s'alourdit d'un secret sans doute monstrueux. Et ce frère inaccessible, ces amis méfiants ou menteurs. Tous criminels, comme Francis, assassins de leur propre vie. Criminels est le deuxième volet d'une trilogie commencée avec Assassins, et qui prend fin avec Sainte-Bob. Il ne s'agit pas d'une suite, mais d'une relation triangulaire entre ces ouvrages.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 269 pages
  • Dimensions :  1.8cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Folio
  • ISBN :  2070405672
  • EAN13 :  9782070405671
  • Classe Dewey :  840
  • Langue : Français

D'autres livres de Philippe Djian

Ça c'est un baiser

Roman à deux voix. Celle de l'homme Nathan, "un tout petit flic de rien du tout", comme il lui arrive parfois de se définir, et celle de la femme, Marie-Jo, flic elle aussi, obsédée par son poids et par les footings. Au milieu, un meurtre, celui de la jeune Jennifer Brennen, fille de Paul Brenne...

Prix : 101 DH
Assassins

" Je travaillais pour un assassin. Cette réflexion prenait toute sa valeur lorsque je me penchais sur la rivière. Je travaillais pour un assassin comme la plupart des habitants de la ville, mais personne ne disait rien. Les fermes concernées s'étalaient sur plusieurs kilomètres en aval. ...

Prix : 66 DH

Sotos

Entrer dans la vie, c'est entrer dans l'arène. On est jeune, plein de feu, et on croit la vie à ses pieds. Très vite, on découvre que ce qui va se passer est un peu plus compliqué qu'il n'y paraissait. Que les châtiments successifs débouchent sur l'inéluctable mise à mort. Sous la lumière ...

Prix : 258 DH
Maudit manège

Prix : 67 DH

Voir tous les livres de Philippe Djian

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les personnages de Criminels parlent sans espérer vraiment être entendus: pour se rassurer, peut-être, pour savoir où ils en sont, pour se persuader qu'ils existent. Ils pourraient aussi bien crier, ou gémir, ou chanter. C'est pourquoi le récit se présente comme un chœur foisonnant, un chaos de voix et de bruits, un entrecroisement de soliloques inquiets ou rageurs dessinant les contours d'un univers que Francis, le narrateur, ne parvient pas à déchiffrer. Francis avance au milieu de ceux qui devraient être des appuis, et qui ne sont que des questions: Elisabeth, sa compagne, dont chaque heure qui passe lui apprend à quel point elle lui est inconnue; Patrick, son fils, avec qui il est incapable d'échanger quelques vraies paroles; son père, qu'il porte - physiquement - partout avec lui, et dont l'esprit dérangé par la maladie s'alourdit d'un secret sans doute monstrueux. Et ce frère inaccessible, ces amis méfiants ou menteurs. Tous criminels, comme Francis, assassins de leur propre vie. Criminels est le deuxième volet d'une trilogie commencée avec Assassins, et qui prend fin avec Sainte-Bob. Il ne s'agit pas d'une suite, mais d'une relation triangulaire entre ces ouvrages.