share_book
Envoyer cet article par e-mail

La banque de l'après-crise

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La banque de l'après-crise

La banque de l'après-crise

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La banque de l'après-crise"

La crise a modifié le regard que les clients, et plus largement la société, portent sur la banque et les banquiers. Elle a aussi transformé certains des mécanismes économiques qui nous sont familiers. Dès lors, comment appréhender les impacts de ces mutations sur le paysage bancaire et ses différents métiers - la banque de détail, la gestion d'actifs, la banque de financement et d'investissement ? Comment créer de nouveaux leviers de compétitivité ? Dans la première édition, l'auteur livrait à chaud son analyse de la crise, de l'environnement financier et des règles qui présidaient à ta gestion des groupes bancaires. Il dévoilait les stratégies gagnantes de ta banque de l'après-crise, avec une certitude : les exigences de capital des banques seront, à niveau de risque comparable, plus élevées dès 2010-2012. Cette nouvelle contrainte va conduire les banquiers à revoir leur stratégie et à réfléchir au niveau de fonds propres qu'elles allouent à leurs différentes activités. Le modèle classique de banque universelle va évoluer vers un modèle plus simple et plus lisible par les marchés : le modèle de banque multi-spécialisée. La mise en oeuvre de cette stratégie, incontournable, aura une influence décisive sur la croissance économique. Depuis, la sphère financière a connu des évolutions importantes : le Financial Stability Board a publié une première étude sur le risque systémique et le Comité de Bâle a proposé une définition plus rigoureuse des fonds propres et un nouveau cadre de gestion de la liquidité bancaire. Aussi, à la lecture des événements les plus récents et des recherches dernièrement publiées, l'auteur a-t-il pu vérifier que ses analyses fournissaient toujours des éléments de réflexion pertinents. Georges Pauget a reçu le Prix Turgot 2010 du meilleur livre d'économie financière pour "La banque de l'après-crise".

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 171  pages
  • Dimensions :  1.0cmx14.8cmx20.6cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   La Revue Banque Paru le
  • ISBN :  2863255460
  • EAN13 :  9782863255469
  • Classe Dewey :  332.1
  • Langue : Français

D'autres livres de Georges Pauget

Les 100 mots de la banque

Si chacun utilise les services d'une banque, peu d'utilisateurs connaissent réellement le fonctionnement bancaire. En 100 mots cet ouvrage explique le rôle : gérer et créer de la monnaie, assurer et contrôler la liquidité en quantité et qualité pour les particuliers et pour les [....]...

La banque de l'après-crise

La crise a modifié le regard que les clients, et plus largement la société, portent sur la banque et les banquiers. Elle a aussi transformé certains des mécanismes économiques qui nous sont familiers. Les décisions de principe prises aux récents sommets du G20 donnent les orientations. [....

Faut-il brûler les banquiers?

Au Moyen Âge, les banquiers étaient souvent vilipendés et parfois même brûlés. Si, par comparaison, leur sort est moins terrible aujourd'hui, ils sont pourtant soumis à la vindicte collective et tenus pour responsables de la crise financière. L'un d'entre eux a choisi de répondre avec honn...

Banque : le grand saut ? Les conséquences de 5 années de crise.

Au cours des cinq dernières années, deux crises se sont succédé : celle des subprimes (2007-2009) puis celle de l'eurozone (2009-2011). Georges Pauget nous montre que si elles ont emprunté des mécanismes communs, la crise de l'eurozone est non seulement la suite chronologique de celle des subp...

Voir tous les livres de Georges Pauget

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La crise a modifié le regard que les clients, et plus largement la société, portent sur la banque et les banquiers. Elle a aussi transformé certains des mécanismes économiques qui nous sont familiers. Dès lors, comment appréhender les impacts de ces mutations sur le paysage bancaire et ses différents métiers - la banque de détail, la gestion d'actifs, la banque de financement et d'investissement ? Comment créer de nouveaux leviers de compétitivité ? Dans la première édition, l'auteur livrait à chaud son analyse de la crise, de l'environnement financier et des règles qui présidaient à ta gestion des groupes bancaires. Il dévoilait les stratégies gagnantes de ta banque de l'après-crise, avec une certitude : les exigences de capital des banques seront, à niveau de risque comparable, plus élevées dès 2010-2012. Cette nouvelle contrainte va conduire les banquiers à revoir leur stratégie et à réfléchir au niveau de fonds propres qu'elles allouent à leurs différentes activités. Le modèle classique de banque universelle va évoluer vers un modèle plus simple et plus lisible par les marchés : le modèle de banque multi-spécialisée. La mise en oeuvre de cette stratégie, incontournable, aura une influence décisive sur la croissance économique. Depuis, la sphère financière a connu des évolutions importantes : le Financial Stability Board a publié une première étude sur le risque systémique et le Comité de Bâle a proposé une définition plus rigoureuse des fonds propres et un nouveau cadre de gestion de la liquidité bancaire. Aussi, à la lecture des événements les plus récents et des recherches dernièrement publiées, l'auteur a-t-il pu vérifier que ses analyses fournissaient toujours des éléments de réflexion pertinents. Georges Pauget a reçu le Prix Turgot 2010 du meilleur livre d'économie financière pour "La banque de l'après-crise".