share_book
Envoyer cet article par e-mail

Tout disparaîtra

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Tout disparaîtra

Tout disparaîtra

  (Auteur)


Prix : 67,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Tout disparaîtra"

"J'aimais donner du plaisir aux hommes, j'aimais plus encore les consoler, dit-elle, avec un air de sortir d'un songe. Des savants m'enseignaient." Dans ce récit d'une troublante intensité, Mandiargues met en scène un théâtre érotique peu commun et d'une rare volupté. Jeux de chair en miroir tels des matriochkas, les personnages se confondent, se dédoublent : Mériem, surgie toute nue du fleuve Seine, donne-t-elle ou est-elle la réplique de la comédienne Miriam qui hante la première partie du récit ? Décors fascinants jusqu'à l'obsession, l'univers de Mandiargues se retrouve tout entier dans ce texte où l'érotisme côtoie le fantastique. On y retrouve des tonalités surréalistes, ce qui n'est pas étonnant puisque l'auteur a fréquenté l'écrivain André Breton et le peintre Léonor Fini. --Astrid Schilling

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 214 pages
  • Dimensions :  1.6cmx11.0cmx17.0cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Gallimard Paru le
  • Collection : Folio
  • ISBN :  2070381587
  • EAN13 :  9782070381586
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de André Pieyre de Mandiargues

La Marge

Après un choc affectif atroce, un homme se retrouve " en marge " de sa vie. A Barcelone, dans le sordide quartier de la prostitution, où il a rencontré un semblant de tendresse, il prend conscience de la situation tragique du peuple catalan. L'amour des opprimés l'exalte. Ainsi s'opère la ...

Prix : 54 DH
L'anglais décrit dans le château fermé

" Les écrivains, hommes ou femmes, qui ont reçu ce privilège intellectuel de pouvoir jouer avec le pire, je voudrais qu'ils laissent fuser parfois la soupape de sûreté de leur enfer et qu'ils se montrent capables, à force de mots au moins, de balancer leur Pline ou leur princesse Borghèse ...

Voir tous les livres de André Pieyre de Mandiargues

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

"J'aimais donner du plaisir aux hommes, j'aimais plus encore les consoler, dit-elle, avec un air de sortir d'un songe. Des savants m'enseignaient." Dans ce récit d'une troublante intensité, Mandiargues met en scène un théâtre érotique peu commun et d'une rare volupté. Jeux de chair en miroir tels des matriochkas, les personnages se confondent, se dédoublent : Mériem, surgie toute nue du fleuve Seine, donne-t-elle ou est-elle la réplique de la comédienne Miriam qui hante la première partie du récit ? Décors fascinants jusqu'à l'obsession, l'univers de Mandiargues se retrouve tout entier dans ce texte où l'érotisme côtoie le fantastique. On y retrouve des tonalités surréalistes, ce qui n'est pas étonnant puisque l'auteur a fréquenté l'écrivain André Breton et le peintre Léonor Fini. --Astrid Schilling