share_book
Envoyer cet article par e-mail

C'était François Mitterrand

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
C'était François Mitterrand

C'était François Mitterrand

  (Auteur)


Prix : 103,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  qu'1 exemplaire !
Date de livraison estimée le vendredi 9 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "C'était François Mitterrand"

Jacques Attali fut, pendant près de vingt ans – dans l’opposition puis à l’Élysée –, le principal conseiller de François Mitterrand. Pour la première fois, il nous livre son jugement sur l’homme et son action, et propose des réponses à des questions obsédantes : le président a-t-il trahi les aspirations de ceux qui l’avaient élu ? S’est-il comporté en monarque ? Sa vie privée a-t-elle influé sur son action politique ? Était-il croyant ? A-t-il menti  sur son passé ? Sur sa maladie ? A-t-il été un collaborateur pendant la guerre ? Était-il antisémite ? La France a-t-elle bénéficié de son passage au pouvoir ? De lui, datant du début de son premier septennat, cette phrase toujours d’actualité, plus de dix ans après sa mort : « Je n’aurai vraiment réussi que le jour où un autre socialiste que moi sera élu président de la République.»

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 439 pages
  • Dimensions :  2.2cmx10.8cmx17.8cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Littérature & Documents
  • ISBN :  2253118699
  • EAN13 :  9782253118695
  • Classe Dewey :  944.0838092
  • Langue : Français

D'autres livres de Jacques Attali

La Confrérie des Eveillés

Au XIIe siècle, à Cordoue, avant d'être torturé et pendu, un artisan juif eut le temps de révéler à son neveu comment obtenir le livre " le plus important à avoir jamais été écrit par un être humain ". Lancé dans cette quête à travers l'Europe et le Maroc, Maïmonide croise un jeune m...

Prix : 45 DH
Une brève histoire de l'avenir

Jacques Attali raconte ici l'incroyable histoire des cinquante prochaines années telles qu'on peut les imaginer à partir de ce que l'on sait aujourd'hui de l'histoire et de la science. Il dévoile la façon dont vont évoluer les rapports entre les nations, dont les bouleversements [....]...

Prix : 28 DH

Survivre aux crises

La crise actuelle se terminera un jour, laissant derrière elle d'innombrables victimes et quelques rares vainqueurs. Pourtant, il serait possible à chacun de nous d'en sortir dès maintenant en bien meilleur état que nous n'y sommes entrés. À condition d'en comprendre la logique et le cours, de...

Prix : 201 DH
La crise et après ?

Comment en est-on arrivé là ? Le monde semblait aller très bien, la croissance économique était la plus rapide que l'Histoire ait jamais connue ; tout annonçait qu'elle allait se poursuivre, sur la planète entière, grâce à une épargne abondante et à des progrès techniques extraordinaire...

Prix : 82 DH

Voir tous les livres de Jacques Attali

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Jacques Attali fut, pendant près de vingt ans – dans l’opposition puis à l’Élysée –, le principal conseiller de François Mitterrand. Pour la première fois, il nous livre son jugement sur l’homme et son action, et propose des réponses à des questions obsédantes : le président a-t-il trahi les aspirations de ceux qui l’avaient élu ? S’est-il comporté en monarque ? Sa vie privée a-t-elle influé sur son action politique ? Était-il croyant ? A-t-il menti  sur son passé ? Sur sa maladie ? A-t-il été un collaborateur pendant la guerre ? Était-il antisémite ? La France a-t-elle bénéficié de son passage au pouvoir ? De lui, datant du début de son premier septennat, cette phrase toujours d’actualité, plus de dix ans après sa mort : « Je n’aurai vraiment réussi que le jour où un autre socialiste que moi sera élu président de la République.»