share_book
Envoyer cet article par e-mail

Surfeurs, l'être au monde : Une analyse socio-anthropologique

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Surfeurs, l'être au monde : Une analyse socio-anthropologique

Surfeurs, l'être au monde : Une analyse socio-anthropologique

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Surfeurs, l'être au monde : Une analyse socio-anthropologique"

    " Qui n'a pas vu, se promenant le long de la côte atlantique, lorsque le bruit des vagues électrise l'air ambiant, ces hommes ou ces femmes, avides, se jeter à l'eau et ramer vers les vagues? " Pourquoi ces individus acceptent-ils d'affronter les éléments, le froid ou encore les autres pratiquants, dans l'espoir d'attraper une vague? Qui sont-ils? Qu'est-ce qu'être surfeur? C'est une plongée au coeur de cette pratique que nous propose Anne-Sophie Sayeux, en posant un regard tout à la fois compréhensif et distancié sur la pratique des surfeurs. Résultat d'une enquête socio-anthropologique menée sur le terrain durant trois années, entre les côtes basque et landaise, ce livre témoigne et analyse la parole des surfeurs et surfeuses, en répondant à cette question : " Que font réellement les surfeurs quand ils disent qu'ils font du surf? " Pour la première fois, ce monde nous est donné à voir dans son intimité. Pratiquer le surf est constitutif d'une identité propre au sein des mondes contemporains. Surfer, et surtout, devenir surfeur s'acquiert par " la fabrique des surfeurs " : une transmission traditionnelle, en dehors des normes fédérales. Être surfeur, c'est un mode de vie particulier, dans les interactions avec les autres pratiquants, dans le rapport à la nature, dans la relation au corps, mais aussi dans les questions de masculinité et féminité. Ce monde singulier, doté d'une mémoire partiellement stigmatisante, bien loin de la " contre-culture " dont on a bien voulu l'affubler, est désigné par le reste de la société. Le surf, qui oscille entre jeu et sport, par son irrespect et sa transgression des normes et des valeurs dominantes, se dessine comme une des parades permettant de mieux vivre les crises sociales contemporaines. C'est à travers les failles de la société que s'est infiltré le rapport au monde spécifique des surfeurs, avec ses propres codes

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 217  pages
    • Dimensions :  1.8cmx15.2cmx23.6cm
    • Poids : 399.2g
    • Editeur :   Pu Rennes Paru le
    • Collection : Des Sociétés
    • ISBN :  2753505691
    • EAN13 :  9782753505698
    • Classe Dewey :  797.3
    • Langue : Français

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    " Qui n'a pas vu, se promenant le long de la côte atlantique, lorsque le bruit des vagues électrise l'air ambiant, ces hommes ou ces femmes, avides, se jeter à l'eau et ramer vers les vagues? " Pourquoi ces individus acceptent-ils d'affronter les éléments, le froid ou encore les autres pratiquants, dans l'espoir d'attraper une vague? Qui sont-ils? Qu'est-ce qu'être surfeur? C'est une plongée au coeur de cette pratique que nous propose Anne-Sophie Sayeux, en posant un regard tout à la fois compréhensif et distancié sur la pratique des surfeurs. Résultat d'une enquête socio-anthropologique menée sur le terrain durant trois années, entre les côtes basque et landaise, ce livre témoigne et analyse la parole des surfeurs et surfeuses, en répondant à cette question : " Que font réellement les surfeurs quand ils disent qu'ils font du surf? " Pour la première fois, ce monde nous est donné à voir dans son intimité. Pratiquer le surf est constitutif d'une identité propre au sein des mondes contemporains. Surfer, et surtout, devenir surfeur s'acquiert par " la fabrique des surfeurs " : une transmission traditionnelle, en dehors des normes fédérales. Être surfeur, c'est un mode de vie particulier, dans les interactions avec les autres pratiquants, dans le rapport à la nature, dans la relation au corps, mais aussi dans les questions de masculinité et féminité. Ce monde singulier, doté d'une mémoire partiellement stigmatisante, bien loin de la " contre-culture " dont on a bien voulu l'affubler, est désigné par le reste de la société. Le surf, qui oscille entre jeu et sport, par son irrespect et sa transgression des normes et des valeurs dominantes, se dessine comme une des parades permettant de mieux vivre les crises sociales contemporaines. C'est à travers les failles de la société que s'est infiltré le rapport au monde spécifique des surfeurs, avec ses propres codes