share_book
Envoyer cet article par e-mail

Mr. Cavendish, I Presume (Two Dukes of Wyndham, Book 2)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Mr. Cavendish, I Presume (Two Dukes of Wyndham, Book 2)

Mr. Cavendish, I Presume (Two Dukes of Wyndham, Book 2)

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Mr. Cavendish, I Presume (Two Dukes of Wyndham, Book 2)"

Amelia Willoughby has been engaged to the Duke of Wyndham for as long as she can remember. Literally. A mere six months old when the contracts were signed, she has spent the rest of her life waiting. And waiting. And waiting . . . for Thomas Cavendish, the oh-so-lofty duke, to finally get around to marrying her. But as she watches him from afar, she has a sneaking suspicion that he never thinks about her at all . . . It's true. He doesn't. Thomas rather likes having a fiancée—all the better to keep the husband-hunters at bay—and he does intend to marry her . . . eventually. But just when he begins to realize that his bride might be something more than convenient, Thomas's world is rocked by the arrival of his long-lost cousin, who may or may not be the true Duke of Wyndham. And if Thomas is not the duke, then he's not engaged to Amelia. Which is the cruelest joke of all, because this arrogant and illustrious duke has made the mistake of falling in love . . . with his own fiancée!

Détails sur le produit

  • Reliure : Mass Market Paperback
  • 370  pages
  • Dimensions :  3.0cmx10.4cmx17.0cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Avon Paru le
  • ISBN :  0060876115
  • EAN13 :  9780060876111
  • Classe Dewey :  813.54
  • Langue : Anglais

D'autres livres de Julia Quinn

La chronique des Bridgerton, Tome 4

" A trente-trois ans, M. Colin Bridgerton demeure un coeur à prendre. N'est-ce pas un défi exaltant pour les débutantes de cette saison ? " persifle la mystérieuse lady Whistledown dans sa chronique mondaine. Depuis l'âge de quinze ans, Pénélope Featherington aime secrètement Colin, sans nou...

Prix : 93 DH
La chronique des Bridgerton, Tome 7

Hyacinthe, la cadette des Bridgerton, l'une des meilleures familles du Londres dans les années 1920, est-elle destinée au célibat ? Trop fine mouche, trop directe, la jeune fille n'a rien de l'héritière effacée qu'attendent les hommes de la bonne société. Pourtant ce n'est pas une raison ...

La chronique des Bridgerton, Tome 1

À la naissance de son fils, le duc de Hastings jubilait. Hélas, l'enfant bégaie ! Affront insupportable pour le duc, qui l'a renié sans pitié. Le jeune Simon a grandi, solitaire et assoiffé de revanche. Après de brillantes études, il a bourlingué de par le monde jusqu'à la mort de son [...

L'insolente de Stannage Park

Henriette Barrett se moque des diktats de la bonne société. Elle administre les terres de son vieux tuteur, porte des pantalons et adore son diminutif: Henry. A la mort de son père adoptif son domaine bien-aimé devient la propriété d'un lointain cousin, William Dunford, et elle est prête [...

Voir tous les livres de Julia Quinn

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Amelia Willoughby has been engaged to the Duke of Wyndham for as long as she can remember. Literally. A mere six months old when the contracts were signed, she has spent the rest of her life waiting. And waiting. And waiting . . . for Thomas Cavendish, the oh-so-lofty duke, to finally get around to marrying her. But as she watches him from afar, she has a sneaking suspicion that he never thinks about her at all . . . It's true. He doesn't. Thomas rather likes having a fiancée—all the better to keep the husband-hunters at bay—and he does intend to marry her . . . eventually. But just when he begins to realize that his bride might be something more than convenient, Thomas's world is rocked by the arrival of his long-lost cousin, who may or may not be the true Duke of Wyndham. And if Thomas is not the duke, then he's not engaged to Amelia. Which is the cruelest joke of all, because this arrogant and illustrious duke has made the mistake of falling in love . . . with his own fiancée!