share_book
Envoyer cet article par e-mail

La volonté de croire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La volonté de croire

La volonté de croire

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La volonté de croire"

Faut-il opposer " croyance " et " réalité " ? Quel est le rôle de la croyance dans notre rapport à la réalité ? Dans certains cas, un phénomène ne peut se produire que s'il est précédé d'une foi antérieure à sa survenue. Un train est attaqué par des bandits : tous les voyageurs se laisseront piller parce que, si les bandits peuvent compter les uns sur les autres, chaque voyageur sait que sa résistance entraînerait sa mort. Or, si chaque voyageur avait foi en la réaction des autres, il réagirait et le pillage deviendrait impossible. La volonté possède un pouvoir créateur. La foi est performative, elle peut créer un fait. James ira jusqu'à écrire : " Dieu lui-même, en somme, peut puiser dans notre fidélité une véritable force vitale, un accroissement de son être. " Le pragmatisme, dont William James (1842-1910) est l'un des principaux initiateurs, est le cadeau fait par l'Amérique à la philosophie. Cette tradition a brutalement disparu et perdu toute influence après la Seconde Guerre mondiale : la philosophie américaine s'est alors détournée de toute préoccupation éthique et politique pour laisser place aux jeux formels de la philosophie analytique. Le pragmatisme, que Gilles Deleuze avait déjà célébré, est aujourd'hui l'objet d'une redécouverte passionnée.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 319  pages
  • Dimensions :  2.4cmx13.6cmx19.8cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Empêcheurs De Penser En Rond Paru le
  • Collection : GRANDE
  • ISBN :  2846711372
  • EAN13 :  9782846711371
  • Classe Dewey :  200.1
  • Langue : Français

D'autres livres de William James

Le pragmatisme

Qu'est-ce que le pragmatisme ? Un des rares termes de la langue courante qui vienne de la philosophie, qui plus est de la philosophie américaine. Le psychologue et philosophe William James, frère du célèbre romancier, compare le pragmatisme au corridor de l'hôtel-philosophie : chaque chambre...

Précis de psychologie

William James (1842-1910) est une des figures les plus importantes de la psychologie du début du XXème siècle. Ses analyses de la conscience ont inspiré des romanciers comme Virginia Woolf ou James Joyce et des philosophes comme Husserl, Bergson ou Whitehead. Il est aussi à l'origine d'une [...

Essais d'empirisme radical

N'admettre que ce dont on puisse faire l'expérience et rendre justice à tout ce qui peut être objet d'expérience. Voilà en une phrase le programme de William James dans cet ouvrage, dont la simplicité n'a d'égale que la radicalité. Il s'agit bien d'un programme philosophique, mais qui [.....

Prix : 134 DH
Philosophie de l'expérience

" Je me fatigue et je vous fatigue, je le sais, en cherchant vainement à décrire par des concepts et des mots ce qui, selon moi, excède en même temps toute conceptualisation ou verbalisation. Tant que l'on continue de parler, l'intellectualisme demeure sans conteste maître du terrain. On ne ...

Voir tous les livres de William James

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Faut-il opposer " croyance " et " réalité " ? Quel est le rôle de la croyance dans notre rapport à la réalité ? Dans certains cas, un phénomène ne peut se produire que s'il est précédé d'une foi antérieure à sa survenue. Un train est attaqué par des bandits : tous les voyageurs se laisseront piller parce que, si les bandits peuvent compter les uns sur les autres, chaque voyageur sait que sa résistance entraînerait sa mort. Or, si chaque voyageur avait foi en la réaction des autres, il réagirait et le pillage deviendrait impossible. La volonté possède un pouvoir créateur. La foi est performative, elle peut créer un fait. James ira jusqu'à écrire : " Dieu lui-même, en somme, peut puiser dans notre fidélité une véritable force vitale, un accroissement de son être. " Le pragmatisme, dont William James (1842-1910) est l'un des principaux initiateurs, est le cadeau fait par l'Amérique à la philosophie. Cette tradition a brutalement disparu et perdu toute influence après la Seconde Guerre mondiale : la philosophie américaine s'est alors détournée de toute préoccupation éthique et politique pour laisser place aux jeux formels de la philosophie analytique. Le pragmatisme, que Gilles Deleuze avait déjà célébré, est aujourd'hui l'objet d'une redécouverte passionnée.