share_book
Envoyer cet article par e-mail

Schubert à Kiev

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Schubert à Kiev

Schubert à Kiev

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Schubert à Kiev"

    Schubert à Kiev aborde un thème qui, dans les lettres russes contemporaines, est toujours frappé de tabou: la collaboration avec l'occupant nazi d'une partie de la population soviétique. L'action débute au printemps 1942. Les espoirs que les nationalistes ukrainiens avaient placés dans le Reich ont fait long feu. L'éphémère indépendance de leur pays a laissé place à un régime de terreur. Tous les Juifs de la ville ont été massacrés à Babi Yar, à l'exception de ceux qui se cachent ou qui ignorent leur origine. Valentina Maleïeva, pianiste de l'opéra, qui élève seule sa fille Pania, fait l'objet d'un chantage de la part du metteur en scène : ayant découvert l'identité "mortellement dangereuse" du père de la jeune fille, une beauté de dix-huit ans, il tente de contraindre la mère à une liaison à trois. C'est l'opéra – la musique – qui constitue l'épicentre de l'action romanesque, et apparaît comme le révélateur d'une époque et d'un tournant historique. En effet, les destinées humaines, particulièrement poignantes dans ce texte, ne sont pas l'unique enjeu du livre : il s'agit aussi de mettre en lumière l'écroulement de la culture romantique dont le nazisme représente la dernière étape et Schubert le symptôme par excellence.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 406  pages
    • Dimensions :  3.2cmx14.0cmx22.0cm
    • Poids : 499.0g
    • Editeur :   Editions Verdier Paru le
    • Collection : Poustiaki
    • ISBN :  286432668X
    • EAN13 :  9782864326687
    • Langue : Français

    D'autres livres de Léonid Guirchovitch

    Apologie de la fuite

    S'il fallait user des catégories littéraires classiques, Apologie de la fuite pourrait être lu comme un roman d'éducation : c'est l'histoire d'un adolescent aux prises avec le monde des adultes. Preis a perdu sa mère lorsqu'il était bébé (on lui a dit qu'elle s'était noyée), et a été él...

    Têtes interverties

    Têtes interverties est un roman policier. Au début des années quatre-vingt, après un an passé en Israël, le narrateur, un jeune violoniste russe originaire de Kharkov, est engagé comme co-soliste dans l'orchestre d'opéra d'une grande ville d'Allemagne de l'Ouest, Zickhorn. Par un incroyable ...

    Voir tous les livres de Léonid Guirchovitch

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Schubert à Kiev aborde un thème qui, dans les lettres russes contemporaines, est toujours frappé de tabou: la collaboration avec l'occupant nazi d'une partie de la population soviétique. L'action débute au printemps 1942. Les espoirs que les nationalistes ukrainiens avaient placés dans le Reich ont fait long feu. L'éphémère indépendance de leur pays a laissé place à un régime de terreur. Tous les Juifs de la ville ont été massacrés à Babi Yar, à l'exception de ceux qui se cachent ou qui ignorent leur origine. Valentina Maleïeva, pianiste de l'opéra, qui élève seule sa fille Pania, fait l'objet d'un chantage de la part du metteur en scène : ayant découvert l'identité "mortellement dangereuse" du père de la jeune fille, une beauté de dix-huit ans, il tente de contraindre la mère à une liaison à trois. C'est l'opéra – la musique – qui constitue l'épicentre de l'action romanesque, et apparaît comme le révélateur d'une époque et d'un tournant historique. En effet, les destinées humaines, particulièrement poignantes dans ce texte, ne sont pas l'unique enjeu du livre : il s'agit aussi de mettre en lumière l'écroulement de la culture romantique dont le nazisme représente la dernière étape et Schubert le symptôme par excellence.