share_book
Envoyer cet article par e-mail

Technics and Civilization

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Technics and Civilization

Technics and Civilization

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Technics and Civilization"

    Technics and Civilization first presented its compelling history of the machine and critical study of its effects on civilization in 1934—before television, the personal computer, and the Internet even appeared on our periphery. Drawing upon art, science, philosophy, and the history of culture, Lewis Mumford explained the origin of the machine age and traced its social results, asserting that the development of modern technology had its roots in the Middle Ages rather than the Industrial Revolution. Mumford sagely argued that it was the moral, economic, and political choices we made, not the machines that we used, that determined our then industrially driven economy. Equal parts powerful history and polemic criticism, Technics and Civilization was the first comprehensive attempt in English to portray the development of the machine age over the last thousand years—and to predict the pull the technological still holds over us today.  “The questions posed in the first paragraph of Technics and Civilization still deserve our attention, nearly three quarters of a century after they were written.”—Journal of Technology and Culture  

    Détails sur le produit

    • Reliure : Paperback
    • 528  pages
    • Dimensions :  3.0cmx15.2cmx22.6cm
    • Poids : 703.1g
    • Editeur :   University Of Chicago Press Paru le
    • ISBN :  0226550273
    • EAN13 :  9780226550275
    • Classe Dewey :  609
    • Langue : Anglais

    D'autres livres de Lewis Mumford

    La cité à travers l'histoire

    Qu'est-ce que la cité ? Comment a-t-elle commencé ? Quelles ont été les phases de son développement ? Est-elle destinée à disparaître, ou notre planète se transformera-t-elle en une immense ruche urbaine, ce qui serait, pour les villes individualisées, une autre façon de disparaître ?...

    Les Transformations de l'homme : (1956)

    L'homme moderne s'est déjà dépersonnalisé si profondément qu'il n'est plus assez homme pour tenir tête à ses machines. L'homme primitif, faisant fond sur la puissance de la magie, avait confiance en sa capacité de diriger les forces naturelles et de les maîtriser. L'homme [....]...

    Herman Melville

    " Et c'est ainsi que poursuivants et poursuivi fuirent sur un océan sans bord. "...

    Voir tous les livres de Lewis Mumford

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Technics and Civilization first presented its compelling history of the machine and critical study of its effects on civilization in 1934—before television, the personal computer, and the Internet even appeared on our periphery. Drawing upon art, science, philosophy, and the history of culture, Lewis Mumford explained the origin of the machine age and traced its social results, asserting that the development of modern technology had its roots in the Middle Ages rather than the Industrial Revolution. Mumford sagely argued that it was the moral, economic, and political choices we made, not the machines that we used, that determined our then industrially driven economy. Equal parts powerful history and polemic criticism, Technics and Civilization was the first comprehensive attempt in English to portray the development of the machine age over the last thousand years—and to predict the pull the technological still holds over us today.  “The questions posed in the first paragraph of Technics and Civilization still deserve our attention, nearly three quarters of a century after they were written.”—Journal of Technology and Culture