share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le aye-aye et moi

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le aye-aye et moi

Le aye-aye et moi

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Le aye-aye et moi"

    Le aye-aye - une des créatures les plus étranges qui soient - ne se trouve plus guère qu'en très petites colonies. Le projet de Gerald Durrell est donc d'en capturer pour les élever et les préserver dans son fameux Wildlife Preservation Trust à Jersey. Une expédition scientifique tout à fait sérieuse qui n'empêche pas Gerald Durrell de nous faire hurler de rire à chaque page. Rien n'échappe à son oeil aigu, à sa plume alerte. Qu'il décrive le grand " Zoma ", les danses villageoises, les ponts dangereux et les traversées de rivières, les nourritures étranges et les pratiques rituelles plus étranges encore, il est toujours irrésistible. Mais les animaux, bien sûr, sont les vedettes du livre, et les premiers héros de ses mille aventures, " Fosa " aux allures de chat, tortues à queues plates, ou lémuriens du lac Aloatra, pour lesquels, on le sent à chaque ligne, l'auteur déborde d'affection.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Broché
    • 228  pages
    • Dimensions :  1.8cmx14.2cmx22.4cm
    • Poids : 340.2g
    • Editeur :   Hoebeke Paru le
    • Collection : Le Grand dehors
    • ISBN :  2905292563
    • EAN13 :  9782905292568
    • Langue : Français

    D'autres livres de Gerald Durrell

    Le Aye-aye et moi

    Le aye-aye est un lémurien minuscule qui survit en toutes petites colonies à Madagascar. Au début des années 1990, Gerald Durrell s'est fixé pour mission d'en capturer quelques spécimens pour les accueillir dans son célèbre zoo de Jersey. Une expédition scientifique des plus sérieuses... m...

    Ma famille et autres animaux

    La famille Durrell ne supportant plus le morne climat britannique, elle décide - comme le ferait n'importe quelle famille sensée - de quitter l'Angleterre et part s'installer sur l'île de Corfou. Pour le jeune Gerry, âgé de dix ans, commence alors une période de fantaisie et de liberté consac...

    Voir tous les livres de Gerald Durrell

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Le aye-aye - une des créatures les plus étranges qui soient - ne se trouve plus guère qu'en très petites colonies. Le projet de Gerald Durrell est donc d'en capturer pour les élever et les préserver dans son fameux Wildlife Preservation Trust à Jersey. Une expédition scientifique tout à fait sérieuse qui n'empêche pas Gerald Durrell de nous faire hurler de rire à chaque page. Rien n'échappe à son oeil aigu, à sa plume alerte. Qu'il décrive le grand " Zoma ", les danses villageoises, les ponts dangereux et les traversées de rivières, les nourritures étranges et les pratiques rituelles plus étranges encore, il est toujours irrésistible. Mais les animaux, bien sûr, sont les vedettes du livre, et les premiers héros de ses mille aventures, " Fosa " aux allures de chat, tortues à queues plates, ou lémuriens du lac Aloatra, pour lesquels, on le sent à chaque ligne, l'auteur déborde d'affection.