share_book
Envoyer cet article par e-mail

Enfance au féminin

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Enfance au féminin

Enfance au féminin

  (Auteur)


Prix : 103,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  que 2 exemplaires !
Date de livraison estimée le mercredi 7 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Enfance au féminin"

En bengali, le mot " enfance " signifie d'emblée " enfance d'un garçon ". Tout un symbole, dont on comprendra la portée en se plongeant dans ce livre où l'auteur de Lajja fait revivre ses premières années. Des parents mariés par leur famille... et désunis. Un père despotique au foyer, passant le plus de temps possible auprès de sa maîtresse. Une mère, fille d'imam, réfugiée dans une dévotion religieuse austère... En un sens, c'est un tableau ethnologique de la famille traditionnelle bengalie que nous propose Taslima Nasreen. Un tableau auquel le regard de l'écrivain - et de la petite fille - apporte vie et chaleur. Dans un pays déchiré par la guerre civile, nous voyons naître et s'affirmer un caractère rebelle, auquel le père apportera une aide paradoxale en imposant à ses enfants, y compris aux filles, de faire des études. On sent ici comme une gourmandise de l'auteur à rappeler son enfance, à en retrouver les saveurs, le langage vif et leste. Avec ce livre, le premier écrit en exil, Taslima Nasreen prouve avec force qu'elle est un véritable écrivain.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 441 pages
  • Dimensions :  2.2cmx10.2cmx17.8cm
  • Poids : 258.5g
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Littérature & Documents
  • ISBN :  2253149004
  • EAN13 :  9782253149002
  • Classe Dewey :  891.4
  • Langue : Français

D'autres livres de Taslima Nasreen

Femmes.

Romancière, journaliste et poète, Taslima Nasreen est née Bangladesh en 1962. Maniant sa plume comme une arme, et sans relâche l'obscurantisme religieux, l'asservissement des femmes et la dictature de la misère. Condamnée à mort par les intégristes dans son pays, elle vit en exil depuis 1994...

Prix : 23 DH
Libres de le dire

Elles défendent les droits des femmes, la liberté d expression, et critiqué sans ménagement l intégrisme. Taslima Nasreen vit en exil, toujours menacée de mort par les fous de Dieu. Caroline Fourest a subi l'insulte et l'intimidation mais se sent protégée par la laïcité. Elles ne sont pas ...

Prix : 249 DH

De ma prison

De la prison où, sous prétexte d'assurer sa protection, le gouvernement indien la tint enfermée entre novembre 2007 et mars 2008, Taslima Nasreen écrit. Elle écrit, jour après jour, à ses proches ou pour elle-même. Ces textes sonnent comme un long cri de détresse et de rébellion contre l'i...

Rumeurs de haine

Médecin, écrivain, féministe, Taslima Nasreen se bat au quotidien pour l'émancipation des femmes et contre l'oppression des minorités religieuses. Mais cette liberté dérange dans un pays, le Bangladesh, peu enclin au changement. Isolée, condamnée à mort par une fatwa, Taslima obtient une m...

Voir tous les livres de Taslima Nasreen

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En bengali, le mot " enfance " signifie d'emblée " enfance d'un garçon ". Tout un symbole, dont on comprendra la portée en se plongeant dans ce livre où l'auteur de Lajja fait revivre ses premières années. Des parents mariés par leur famille... et désunis. Un père despotique au foyer, passant le plus de temps possible auprès de sa maîtresse. Une mère, fille d'imam, réfugiée dans une dévotion religieuse austère... En un sens, c'est un tableau ethnologique de la famille traditionnelle bengalie que nous propose Taslima Nasreen. Un tableau auquel le regard de l'écrivain - et de la petite fille - apporte vie et chaleur. Dans un pays déchiré par la guerre civile, nous voyons naître et s'affirmer un caractère rebelle, auquel le père apportera une aide paradoxale en imposant à ses enfants, y compris aux filles, de faire des études. On sent ici comme une gourmandise de l'auteur à rappeler son enfance, à en retrouver les saveurs, le langage vif et leste. Avec ce livre, le premier écrit en exil, Taslima Nasreen prouve avec force qu'elle est un véritable écrivain.