share_book
Envoyer cet article par e-mail

Seins et oeufs

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Seins et oeufs

Seins et oeufs

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Seins et oeufs"

La narratrice de ce roman se prénomme Natchan. Célibataire, elle vit à Tokyo. Au début du livre, sa soeur aînée Makiko, bientôt quarante ans et sa nièce Midoriko à peine treize ans, débarquent chez elle, lui imposent leur présence et plus précisément leurs problèmes. Car Makiko semble avoir profondément changé depuis que son mari l'a quittée. A Osaka, seule avec sa fille, une obsession s'est peu à peu emparée de tout son être : le projet de modifier son apparence en ayant recours à la chirurgie plastique est devenu pour elle le seul moyen d'aspirer à un bonheur nouveau, d'échapper à la haine de soi. Effarée par cet état d'esprit, Natchan espère apaiser sa soeur car l'idée même d'envier la poitrine opulente de certaines occidentales lui semble une hérésie. De son côté et depuis que sa mère lui a fait part de ce rêve envahissant, la jeune Midoriko ne lui adresse plus la parole ; murée dans le silence, l'adolescente tente de vaincre le dégoût que lui inspire cette folie maternelle. A Tokyo, pendant que les trois femmes s'observent mutuellement, la métropole japonaise souligne l'anonymat et la solitude de chacune. S'instaure alors un mode d'écoute et d'attention plus neutre, peut-être plus sensible : dans le tout petit appartement de Natchan, le poids des fantasmes de chacune, personnalité et génération confondues, s'allège lentement. Ce livre percutant et provocant sur les dérives de la féminité est écrit par une Japonaise de trente-cinq ans, diplômée de philosophie, musicienne, actrice et romancière, élue “Femme de l'année 2008” par le magazine Vogue Japan. Un sujet peu développé dans la littérature japonaise où le fantasme de la féminité, ses dérives et ses excès s'effacent derrière l'image donnée d'une sensualité extrême, d'une conscience du corps silencieuse, voire spirituelle. Un livre d'une justesse de ton incontestable, qui explique son succès au Japon.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 112  pages
  • Dimensions :  1.4cmx9.8cmx18.4cm
  • Poids : 81.6g
  • Editeur :   Actes Sud Editions Paru le
  • Collection : ROMANS, NOUVELL
  • ISBN :  2330002408
  • EAN13 :  9782330002404

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La narratrice de ce roman se prénomme Natchan. Célibataire, elle vit à Tokyo. Au début du livre, sa soeur aînée Makiko, bientôt quarante ans et sa nièce Midoriko à peine treize ans, débarquent chez elle, lui imposent leur présence et plus précisément leurs problèmes. Car Makiko semble avoir profondément changé depuis que son mari l'a quittée. A Osaka, seule avec sa fille, une obsession s'est peu à peu emparée de tout son être : le projet de modifier son apparence en ayant recours à la chirurgie plastique est devenu pour elle le seul moyen d'aspirer à un bonheur nouveau, d'échapper à la haine de soi. Effarée par cet état d'esprit, Natchan espère apaiser sa soeur car l'idée même d'envier la poitrine opulente de certaines occidentales lui semble une hérésie. De son côté et depuis que sa mère lui a fait part de ce rêve envahissant, la jeune Midoriko ne lui adresse plus la parole ; murée dans le silence, l'adolescente tente de vaincre le dégoût que lui inspire cette folie maternelle. A Tokyo, pendant que les trois femmes s'observent mutuellement, la métropole japonaise souligne l'anonymat et la solitude de chacune. S'instaure alors un mode d'écoute et d'attention plus neutre, peut-être plus sensible : dans le tout petit appartement de Natchan, le poids des fantasmes de chacune, personnalité et génération confondues, s'allège lentement. Ce livre percutant et provocant sur les dérives de la féminité est écrit par une Japonaise de trente-cinq ans, diplômée de philosophie, musicienne, actrice et romancière, élue “Femme de l'année 2008” par le magazine Vogue Japan. Un sujet peu développé dans la littérature japonaise où le fantasme de la féminité, ses dérives et ses excès s'effacent derrière l'image donnée d'une sensualité extrême, d'une conscience du corps silencieuse, voire spirituelle. Un livre d'une justesse de ton incontestable, qui explique son succès au Japon.