share_book
Envoyer cet article par e-mail

SAS n°74

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
SAS n°74

SAS n°74

  (Auteur)


Prix : 94,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "SAS n°74 "

Malko n'osait plus bouger, même d'un millimètre. L'explosion pouvait se produire s'il tendait encore plus le fil. Mais la première tension pouvait aussi avoir été le système d'armement de la machine infernale, se déclenchant alors si on relâchait le fil... Dans les deux cas, il était cloué au sol.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 252 pages
  • Dimensions :  2.2cmx10.6cmx17.8cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Malko - Grard De Villiers Paru le
  • Collection : SAS
  • ISBN :  2842679237
  • EAN13 :  9782842679231
  • Classe Dewey :  849
  • Langue : Français

D'autres livres de Gérard de Villiers

Putsch à Ouagadougou

Prix : 94 DH
SAS n°72

Malko ouvrait la bouche pour dire au chauffeur de se hâter lorsqu'il aperçut le long crochet d'acier brillant serré dans la main droite du portefaix. Il croisa le regard de l'homme et sa gorge se noua. Il se rejeta en arrière juste à temps. Le portefaix venait d'abattre son crochet acéré à ...

Prix : 94 DH

Carnage à Abu Dhabi

- Allez me chercher le directeur, vite ! ordonna Malko. Le directeur, de petite taille, les cheveux en brosse, surgit des bureaux de l'administration. - Que puis-je pour vous ? demanda-t-il en souriant. Malko posa sur le comptoir la mallette noire reliée à son poignet par une chaîne. - Cette mall...

Prix : 94 DH
Les Croisées de l'apartheid

- Nous pourrions aller à l'ambassade, suggéra Malko au marchand d'armes, alors qu'ils débouchaient dans la rue. Mark Littlefield n'eut pas le temps de répondre. Un Noir athlétique venait de les dépasser. Malko le vit se retourner et arracher de sa peinture un gros pistolet automatique. Le [...

Prix : 94 DH

Voir tous les livres de Gérard de Villiers

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Malko n'osait plus bouger, même d'un millimètre. L'explosion pouvait se produire s'il tendait encore plus le fil. Mais la première tension pouvait aussi avoir été le système d'armement de la machine infernale, se déclenchant alors si on relâchait le fil... Dans les deux cas, il était cloué au sol.