share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Maison de l'araignée

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Maison de l'araignée

La Maison de l'araignée

  (Auteur)


Prix : 99,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "La Maison de l'araignée"

    Présentation de La Maison de l'araignée

    En 1954, la cité médiévale de Fès, au Maroc, s'insurge contre la présence française. Amar, un jeune musulman pauvre, va d'un groupe de militants nationalistes à un petit cercle d'Américains, témoins des bouleversements. Lui aussi hostile aux Français, il n'en est pas moins de plus en plus sceptique quant aux sentiments de ses compatriotes, plus épris de vengeance, lui semble-t-il, que de justice et plus pressés de s'aligner sur la civilisation européenne que de retrouver leur identité et leur âme... A travers ses personnages, l'auteur de Réveillon à Tanger pose sur un pays qu'il a longuement parcouru un regard empreint de pessimisme, certes, mais lucide et plein  d'une tendresse contenue. Au fil des pages revit un Maroc déjà révolu, mais dont les tourments et les divisions n'ont sans doute guère changé.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 474  pages
    • Dimensions :  2.2cmx11.0cmx17.2cm
    • Poids : 258.5g
    • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
    • ISBN :  2253138797
    • EAN13 :  9782253138792
    • Classe Dewey :  813.54
    • Langue : Français

    D'autres livres de Paul Bowles

    Le Scorpion

    Ces nouvelles ont fait de Paul Bowles, l'auteur d'Un th au Sahara, l'un des matres du genre, comme le rappelle, dans sa prface, Gore Vidal. On y trouve en effet un univers tout fait unique de dserts africains ou de paysages d'Amrique traverss par des personnages qui courent de catastrophe en ...

    Prix : 96 DH
    Un thé au Sahara

    Un couple d'Américains, Port et Kit Moresly, en compagnie de leur ami Tuner, parcourent l'Afrique du nord, de la côte au Sahara. Les Moresly, bien que mariés depuis onze ans, est loin de s'entendre. Au cours du voyage, Kit a une brève aventure avec Tuner ; mais cette femme tourmentée n'en ...

    Prix : 130 DH

    Réveillon à Tanger

    " Un type qui dormait la nuit dans des cafés, sous des arbres ou dans n'importe quel lieu où il se trouvait quand il avait sommeil, errait un matin dans les rues de la ville. Il arriva sur la place du marché où un vieux mejdoub en haillons cabriolait sous les yeux de la foule, tout en [....]...

    Prix : 91 DH
    Romans : Un thé au Sahara ; Après toi le déluge ; La Maison de l'araignée ; La Jungle Rouge

    Décidé à quitter son Amérique natale, Paul Bowles choisit Tanger pour port d'attache. Trois de ses romans se déroulent entre mer et désert, entre Arabes et Occidentaux, dans les moments qui précèdent l'indépendance. Bowles, musicien autant qu'écrivain, fait entendre de multiples rumeurs. C...

    Voir tous les livres de Paul Bowles

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Présentation de La Maison de l'araignée

    En 1954, la cité médiévale de Fès, au Maroc, s'insurge contre la présence française. Amar, un jeune musulman pauvre, va d'un groupe de militants nationalistes à un petit cercle d'Américains, témoins des bouleversements. Lui aussi hostile aux Français, il n'en est pas moins de plus en plus sceptique quant aux sentiments de ses compatriotes, plus épris de vengeance, lui semble-t-il, que de justice et plus pressés de s'aligner sur la civilisation européenne que de retrouver leur identité et leur âme... A travers ses personnages, l'auteur de Réveillon à Tanger pose sur un pays qu'il a longuement parcouru un regard empreint de pessimisme, certes, mais lucide et plein  d'une tendresse contenue. Au fil des pages revit un Maroc déjà révolu, mais dont les tourments et les divisions n'ont sans doute guère changé.