share_book
Envoyer cet article par e-mail

Et monter lentement dans un immense amour

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Et monter lentement dans un immense amour

Et monter lentement dans un immense amour

  (Auteur)


Prix : 76,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  que 2 exemplaires !
Date de livraison estimée le mercredi 14 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Et monter lentement dans un immense amour"

La quête du grand amour. Le véritable, l'unique, le seul, celui qui surprend et qui attrape au moment où on ne l'attend pas. Angelina est subitement confrontée à cette apparition de l'amant magnifique. Un jour, une porte, une main plaquée qui aide à l'ouvrir, un ascenseur, des yeux noirs perçants, un sourire chaleureux et la vie peut basculer, peut donner "envie de se jeter contre lui, mordre son corps, se perdre dans sa chaleur, le manger". Mais cet homme si bon, si prêt à aimer, si évidemment aimant est-il l'homme réel ou bien cet homme éternel dont rêvent les femmes ? Dans Et monter lentement dans un immense amour, Katherine Pancol rêve et vit l'amant idéal. Entre la fiction évanescente du rêve et des situations bien réelles, son bel amant apparaît et disparaît à l'infini. Il faut en convenir, c'est davantage une décharge émotionnelle baroque qu'un bon roman. Katherine Pancol cultive l'obsession amoureuse jusqu'au délire et jusqu'à l'hyperbole. Cela peut être parfois fade comme du Barbara Cartland, ("suivez au bout du monde, venez danser sur des volcans") et triomphant comme les belles pages d'Albert Cohen dans Belle du seigneur, cela peut agacer ou ravir, mais après tout, les romans d'amour sont faits pour ça. --Denis Gombert --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 284 pages
  • Dimensions :  1.4cmx11.0cmx17.6cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Littérature & Documents
  • ISBN :  2253154245
  • EAN13 :  9782253154242
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Katherine Pancol

Embrassez-moi

C'est à New York aujourd'hui. C'est à Rochester dans les années 1980. C'est à Hollywood... C'est à Paris... C'est en Tchéquie avant et après la chute du Mur... Angela est française. Elle est souvent passée à côté de l'amour sans le voir, mais, cette fois, elle est face à sa peur ...

Prix : 103 DH
Un homme à distance

Kay Bartholdi est libraire à Fécamp, Jonathan Shields est un écrivain américain. Pour un guide touristique de la côte normande, il lui commande des livres par correspondance. Elle répond à cet inconnu qui semble partager les mêmes goûts qu'elle. Lettre après lettre, ils se découvrent une ...

Prix : 62 DH

Les Yeux jaunes des crocodiles

Ce roman se passe à Paris. Et pourtant on y croise des crocodiles.Ce roman parle des hommes.Et des femmes. Celles que nous sommes, celles que nous voudrions être, celles que nous ne serons jamais, celles que nous deviendrons peut-être.Ce roman est l’histoire d’un mensonge. Mais aussi une ...

Prix : 107 DH
La Valse lente des tortues

Ce livre est une bourrasque de vie... Un baiser brûlant du seul qu’on ne doit pas embrasser... Deux bras qui enlacent ou qui tuent... Un homme inquiétant, mais si charmant... Une femme qui tremble et espère ardemment... Un homme qui ment si savamment... Une femme qui croit mener la danse, mais ...

Prix : 112 DH

Voir tous les livres de Katherine Pancol

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La quête du grand amour. Le véritable, l'unique, le seul, celui qui surprend et qui attrape au moment où on ne l'attend pas. Angelina est subitement confrontée à cette apparition de l'amant magnifique. Un jour, une porte, une main plaquée qui aide à l'ouvrir, un ascenseur, des yeux noirs perçants, un sourire chaleureux et la vie peut basculer, peut donner "envie de se jeter contre lui, mordre son corps, se perdre dans sa chaleur, le manger". Mais cet homme si bon, si prêt à aimer, si évidemment aimant est-il l'homme réel ou bien cet homme éternel dont rêvent les femmes ? Dans Et monter lentement dans un immense amour, Katherine Pancol rêve et vit l'amant idéal. Entre la fiction évanescente du rêve et des situations bien réelles, son bel amant apparaît et disparaît à l'infini. Il faut en convenir, c'est davantage une décharge émotionnelle baroque qu'un bon roman. Katherine Pancol cultive l'obsession amoureuse jusqu'au délire et jusqu'à l'hyperbole. Cela peut être parfois fade comme du Barbara Cartland, ("suivez au bout du monde, venez danser sur des volcans") et triomphant comme les belles pages d'Albert Cohen dans Belle du seigneur, cela peut agacer ou ravir, mais après tout, les romans d'amour sont faits pour ça. --Denis Gombert --Ce texte fait référence à l'édition Broché .