share_book
Envoyer cet article par e-mail

Chronique du règne de Nicolas 1er

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Chronique du règne de Nicolas 1er

Chronique du règne de Nicolas 1er

  (Auteur)


Prix : 68,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Chronique du règne de Nicolas 1er"

Présentation de Chronique du règne de Nicolas 1er

« Même parvenu. Notre Précieux Souverain ne trouva point la paix en lui-même, tant il restait secoué en continu par des nervosités. Il ne bougeait que par ressorts. Si vous le retardiez dans sa course, vous démontiez la machine. Il marchait des épaules avec une façon personnelle de se dévisser le cou, remuant par courtes saccades. » Cette chronique raconte les premiers mois de notre nouveau souverain et de sa Cour, avec, pour respecter la tradition d'insolence de notre pays, un ton que j'ai voulu moqueur et distant. P. R. En bonus, un chapitre nouveau : « Le Souverain et la comtesse Bruni ». Préface inédite de l'auteur. Nulle révélation dans ce pamphlet, mais une manière délectable de rappeler combien l'insolence est, plus que jamais, une vertu salutaire. Frédéric Théobald, La Vie.Un exercice de style brillant, où émerge le regard d'un véritable moraliste de notre temps. Le Magazine littéraire.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 151 pages
  • Dimensions :  1.2cmx11.0cmx17.0cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Littérature & Documents
  • ISBN :  2253126160
  • EAN13 :  9782253126164
  • Classe Dewey :  844
  • Langue : Français

D'autres livres de Patrick Rambaud

Deuxième chronique du règne de Nicolas 1er

C'est parce que nous sommes nombreux à souffrir votre règne, Sire, que j'ai entrepris de le raconter, afin qu'en demeurent les péripéties et, oserais-je le dire, une manière de trace. La plume m'en tremble entre les doigts, mais Votre Compulsive Grandeur doit comprendre que, selon les lois de ...

Prix : 74 DH
La grammaire en s'amusant

Dans la vie moderne, même pour se promener sur Internet, mieux vaut lire, écrire et parler clair. La grammaire n'est pas une punition mais une nécessité, un droit, une chance et un jeu. Pourtant la plupart des élèves sont rebutés par les manuels scolaires qui se complaisent dans une langue af...

Quatrième chronique du règne de Nicolas 1er

"L’année qui court de l’été 2009 à l’été 2010 consacre la dégringolade de Nicolas Ier dans l’opinion. Les événements ne se succèdent plus pour s'effacer, mais ils se chevauchent et restent en mémoire. De la cruelle estocade portée au duc de Villepin, en passant par les [....]...

Les grandes décisions de la jurisprudence communautaire

" De Confédération nationale des producteurs de fruits et légumes c/ Conseil " (1962) à " Commission c/ République italienne " (2003), cet ouvrage sélectionne à l'intention des étudiants des facultés de droit et des élèves des IEP, parmi les milliers de décisions rendues depuis [....]...

Voir tous les livres de Patrick Rambaud

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Présentation de Chronique du règne de Nicolas 1er

« Même parvenu. Notre Précieux Souverain ne trouva point la paix en lui-même, tant il restait secoué en continu par des nervosités. Il ne bougeait que par ressorts. Si vous le retardiez dans sa course, vous démontiez la machine. Il marchait des épaules avec une façon personnelle de se dévisser le cou, remuant par courtes saccades. » Cette chronique raconte les premiers mois de notre nouveau souverain et de sa Cour, avec, pour respecter la tradition d'insolence de notre pays, un ton que j'ai voulu moqueur et distant. P. R. En bonus, un chapitre nouveau : « Le Souverain et la comtesse Bruni ». Préface inédite de l'auteur. Nulle révélation dans ce pamphlet, mais une manière délectable de rappeler combien l'insolence est, plus que jamais, une vertu salutaire. Frédéric Théobald, La Vie.Un exercice de style brillant, où émerge le regard d'un véritable moraliste de notre temps. Le Magazine littéraire.