share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ecrits économiques et politiques

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ecrits économiques et politiques

Ecrits économiques et politiques

  (Auteur)


Prix : 137,00 DH TTC


En stock.
Commandez vite, il ne reste  qu'1 exemplaire !
Date de livraison estimée le mercredi 14 décembre 2016.

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ecrits économiques et politiques "

Homme du XIXe siècle, Saint-Simon développe tout au long de sa vie une théorie de l'antagonisme de deux classes : une majorité de travailleurs s'oppose à une minorité d'oisifs ou de rentiers. Utopiste, il considère que l'âge d'or est à venir et a trouver dans un ordre social non hiérarchique et non centralisé. L'industrie, et ses immenses capacités productives, devrait rendre le travail créateur de richesses pour tous. Il est favorable à l'Europe, à un " Conseil des Lumières " constitué de savants, d'artistes et de chefs d'entreprises capables de privilégier les faits et le fond plutôt que les principes et la forme. Avant Auguste Comte et Emile Durkheim, il pose les bases théoriques de la science sociale. Dans sa tendance à l'organisation et à la planification hors du cadre de l'Etat-nation réside son approche socialiste. Son programme doit améliorer les conditions de vie de " la classe la plus nombreuse et la plus pauvre ". Son objectif : les industriels seraient eux-mêmes les acteurs de l'élévation morale du prolétariat. Les conceptions de Saint-Simon annoncent les thèmes fondamentaux du socialisme moderne.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 560 pages
  • Dimensions :  2.8cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 40.8g
  • Editeur :   Pocket Paru le
  • Collection : Pocket Agora
  • ISBN :  2266141791
  • EAN13 :  9782266141796
  • Langue : Français

D'autres livres de Saint-Simon

La Mort de Louis XIV (1715)

"Vous allez voir un roi dans la tombe et un autre dans le berceau. Souvenez-vous toujours de la mémoire de l'un et des intérêts de l'autre. " C'est Louis XIV qui prononce, malade, cette phrase à l'intention de Philippe d'Orléans, son neveu, le futur Régent. Il ne lui reste plus que quelques...

Prix : 106 DH
Mémoires

Fils de duc et pair, filleul de Louis XIV et de la reine, le jeune Louis de Saint-Simon entre très vite dans la carrière militaire habituelle aux aristocrates, mais quitte l'armée dès 1702. Il a vingt-sept ans : son champ de bataille sera désormais la cour, son spectacle et ses coulisses. [....

Mémoires, tome 1

Louis de Rouvroy, duc de Saint-Simon, fut l'un des favoris de la cour de Louis XIV. Grand seigneur, il eut le privilège de loger à Versailles et d'y observer les intrigues de palais. Durant plus de trente ans, Saint-Simon va être l'historiographe du roi et de la cour. Ses Mémoires, oeuvre ...

Intrigue du mariage de M. le duc de Berry

Le lecteur désireux de découvrir Saint-Simon n'avait jusqu'ici d'autre choix que le décousu de l'anthologie ou la longue haleine de l'exhaustivité. La présente édition ouvre une troisième voie d'approche, en proposant de découvrir un petit bijou narratif : le récit, autonome au sein des ...

Voir tous les livres de Saint-Simon

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Homme du XIXe siècle, Saint-Simon développe tout au long de sa vie une théorie de l'antagonisme de deux classes : une majorité de travailleurs s'oppose à une minorité d'oisifs ou de rentiers. Utopiste, il considère que l'âge d'or est à venir et a trouver dans un ordre social non hiérarchique et non centralisé. L'industrie, et ses immenses capacités productives, devrait rendre le travail créateur de richesses pour tous. Il est favorable à l'Europe, à un " Conseil des Lumières " constitué de savants, d'artistes et de chefs d'entreprises capables de privilégier les faits et le fond plutôt que les principes et la forme. Avant Auguste Comte et Emile Durkheim, il pose les bases théoriques de la science sociale. Dans sa tendance à l'organisation et à la planification hors du cadre de l'Etat-nation réside son approche socialiste. Son programme doit améliorer les conditions de vie de " la classe la plus nombreuse et la plus pauvre ". Son objectif : les industriels seraient eux-mêmes les acteurs de l'élévation morale du prolétariat. Les conceptions de Saint-Simon annoncent les thèmes fondamentaux du socialisme moderne.