share_book
Envoyer cet article par e-mail

Resident Evil, numéro 4 : Aux portes de l'enfer

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Resident Evil, numéro 4 : Aux portes de l'enfer

Resident Evil, numéro 4 : Aux portes de l'enfer

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Resident Evil, numéro 4 : Aux portes de l'enfer"

    Raccoon City, 18 octobre 1998 : " De nouvelles preuves indiquent que le " syndrome de Raccoon ", la maladie responsable des sept mille deux cents morts dénombrés à ce jour, aurait pu être propagée par le chef de la police locale, Brian irons, avec la complicité de plusieurs membres des S.T.A.R.S. " La société Umbrella a une fois de plus réussi à se sortir sans une égratignure, et même avec les honneurs, de cette effroyable tragédie dont elle est entièrement responsable. Mais les ex-S.T.A.R.S. n'ont pas dit leur dernier mot. De plus en plus isolés face à cette compagnie d'une puissance diabolique, ils refusent pourtant de baisser les bras. D'autant que, d'après le mystérieux M. Trent, Umbrella s'apprêterait à ouvrir un nouveau laboratoire en Utah pour poursuivre ses abominables expériences. Une expédition qui ne durera qu'une nuit... Mais une nuit plutôt mouvementée !

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 287  pages
    • Dimensions :  2.2cmx10.8cmx17.0cm
    • Poids : 158.8g
    • Editeur :   Fleuve Noir Paru le
    • ISBN :  2265074616
    • EAN13 :  9782265074613
    • Classe Dewey :  813
    • Langue : Français

    D'autres livres de Perry

    Resident Evil : La Conspiration d'Umbrella

    Raccoon City, 2 juin 1998 : Le cadavre mutilé d'Anna Mitaki a été retrouvé hier sur un terrain vague proche de son domicile, faisant d'elle la quatrième victime en un mois des présumés tueurs cannibales. Selon le rapport du coroner, Anna Mitaki a été en partie dévorée : les traces de mors...

    La cité des morts

    Quand Leo et Claire débarquent à Racoon City, ils découvrent une ville dévastée et déserte. Léon, le flic, et Claire, jeune étudiante partie à la recherche de son frère, sont alors attaqués par d'horribles créatures et se réfugient dans le commissariat local. Ils découvrent que tous le...

    Voir tous les livres de Perry

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Raccoon City, 18 octobre 1998 : " De nouvelles preuves indiquent que le " syndrome de Raccoon ", la maladie responsable des sept mille deux cents morts dénombrés à ce jour, aurait pu être propagée par le chef de la police locale, Brian irons, avec la complicité de plusieurs membres des S.T.A.R.S. " La société Umbrella a une fois de plus réussi à se sortir sans une égratignure, et même avec les honneurs, de cette effroyable tragédie dont elle est entièrement responsable. Mais les ex-S.T.A.R.S. n'ont pas dit leur dernier mot. De plus en plus isolés face à cette compagnie d'une puissance diabolique, ils refusent pourtant de baisser les bras. D'autant que, d'après le mystérieux M. Trent, Umbrella s'apprêterait à ouvrir un nouveau laboratoire en Utah pour poursuivre ses abominables expériences. Une expédition qui ne durera qu'une nuit... Mais une nuit plutôt mouvementée !