share_book
Envoyer cet article par e-mail

Dubliners

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Dubliners

Dubliners

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Dubliners"

"Dubliners" was completed in 1905, but a series of British and Irish publishers and printers found it offensive and immoral, and it was suppressed. The book finally came out in London in 1914, just as Joyce's "Portrait of the Artist as a Young Man" began to appear in the journal "Egoist" under the auspices of Ezra Pound. The first three stories in "Dubliners" might be incidents from a draft of "Portrait of the Artist," and many of the characters who figure in "Ulysses" have their first appearance here, but this is not a book of interest only because of its relationship to Joyce's life and mature work. It is one of the greatest story collections in the English language--an unflinching, brilliant, often tragic portrait of early twentieth-century Dublin. The book, which begins and ends with a death, moves from "stories of my childhood" through tales of public life. Its larger purpose, Joyce said, was as a moral history of Ireland.

Détails sur le produit

  • Reliure : Paperback
  • 192  pages
  • Dimensions :  1.8cmx10.9cmx17.5cm
  • Poids : 90.7g
  • Editeur :   Wordworths Classics 
  • Collection : Wordsworth Classics
  • ISBN :  1853260487
  • EAN13 :  9781853260483
  • Langue : Anglais

D'autres livres de James Joyce

Stephen le Héros

James Joyce est peut-être l'écrivain qui a concentré plus que tout autre son œuvre autour de lui-même et des circonstances de sa vie. Stephen le héros est ce qui reste d'une première autobiographie. Stephen est l'auteur lui-même, et ce récit couvre ses deux années d'université à Dublin. ...

Prix : 54 DH
Ulysse

Édition publiée sous la direction de Jacques Aubert, trad. de l'anglais par Jacques Aubert, Pascal Bataillard, Michel Cusin, Sylvie Doizelet, Patrick Drevet, Stuart Gilbert, Bernard Hœpffner, Valery Larbaud, Auguste Morel, Tiphaine Samoyault et Marie-Danièle Vors --Ce texte fait référence...

Le Chat et le Diable

Sujet : Pour traverser la Loire à Beaugency, il faudrait un pont. Le diable, en personne, se propose de le construire. En échange, le premier qui le traversera lui appartiendra. Commentaire : Cet album broché, reprend la légende du Pont de Beaugency. Simple, court, le texte s'adresse à de [...

Le chat et le diable

Un pont ? Bien sûr que les habitants de Beaugency en voulaient un, mais que leur en coûterait-il ? "Pas un sou, dit le diable, tout ce que je demande, c'est que la première personne qui passera le pont m'appartienne." ...

Prix : 58 DH

Voir tous les livres de James Joyce

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

"Dubliners" was completed in 1905, but a series of British and Irish publishers and printers found it offensive and immoral, and it was suppressed. The book finally came out in London in 1914, just as Joyce's "Portrait of the Artist as a Young Man" began to appear in the journal "Egoist" under the auspices of Ezra Pound. The first three stories in "Dubliners" might be incidents from a draft of "Portrait of the Artist," and many of the characters who figure in "Ulysses" have their first appearance here, but this is not a book of interest only because of its relationship to Joyce's life and mature work. It is one of the greatest story collections in the English language--an unflinching, brilliant, often tragic portrait of early twentieth-century Dublin. The book, which begins and ends with a death, moves from "stories of my childhood" through tales of public life. Its larger purpose, Joyce said, was as a moral history of Ireland.