share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Salut par les armes : Noblesse et défense de l'orthodoxie (XIIIe-XVIIe siècle)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Salut par les armes : Noblesse et défense de l'orthodoxie (XIIIe-XVIIe siècle)

Le Salut par les armes : Noblesse et défense de l'orthodoxie (XIIIe-XVIIe siècle)

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Salut par les armes : Noblesse et défense de l'orthodoxie (XIIIe-XVIIe siècle)"

Le cavalier armé de sa lance triomphe du dragon, mais le monstre de l'hérésie renaît sans cesse et le combat des nobles pour le salut peut paraître sans fin... La défense de l'ordre religieux par les armes est-elle, cependant, une constante de l'identité nobiliaire, comme le laisserait accroire la permanence du mythe de saint Georges dans les représentations ? Le présent recueil, qui rassemble les contributions au colloque international tenu en décembre 2008 à l'université Rennes 2, illustre la diversité des formes d'engagement des nobles pour la foi sur une période cruciale de l'histoire des mobilisations religieuses (XIIIe-XVIIe siècle). Trop souvent reléguée au rang de simple " bras armé " de l'Église, la noblesse a ainsi pris une part active à la défense de la foi, qui ne se réduit pas à la lointaine expérience des croisades contre les infidèles, ni même au seul usage des armes. Aux XIIIe-XIVe siècles, la défense de la foi par la noblesse s'organise dans un cadre encore largement façonné par la papauté, la Chrétienté. Son effacement progressif, dès avant les Réformes religieuses du XVIe siècle, ne fait que démultiplier les possibilités d'implication de la noblesse. Au moment où la pureté de la foi devient aussi l'affaire des États, la noblesse doit reconsidérer sa participation au maintien de l'orthodoxie. De part et d'autres des nouvelles barrières confessionnelles qui s'érigent dans l'Europe des guerres de Religion, les nobles s'efforcent, non sans ambiguïtés, de conjuguer le combat pour la foi, la fidélité au prince et la perpétuation de l'ordre social.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 302  pages
  • Dimensions :  2.4cmx15.4cmx23.4cm
  • Poids : 430.9g
  • Editeur :   Pu Rennes Paru le
  • Collection : Histoire
  • ISBN :  2753513155
  • EAN13 :  9782753513150
  • Classe Dewey :  940.2
  • Langue : Français

D'autres livres de  Hugues Daussy

La Renaissance (vers 1470-vers 1560)

En moins d'un siècle, la face de l'Europe se transforme à jamais. Dans les années 1470, les idéaux humanistes du Quattrocento italien se diffusent grâce à l'imprimerie et sous l'impulsion de quelques lettrés talentueux. Financés par des mécènes, les artistes les plus brillants s'inspirent ...

Prix : 188 DH
Les protestants dans la France moderne

L'histoire du protestantisme et des protestants en France a pendant longtemps conservé une orientation polémique. Que leurs auteurs soient catholiques ou réformés, la plupart des ouvrages rédigés dans les dernières décennies du XIXe siècle et au début du XXe siècle ont d'abord offert [...

Voir tous les livres de  Hugues Daussy

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le cavalier armé de sa lance triomphe du dragon, mais le monstre de l'hérésie renaît sans cesse et le combat des nobles pour le salut peut paraître sans fin... La défense de l'ordre religieux par les armes est-elle, cependant, une constante de l'identité nobiliaire, comme le laisserait accroire la permanence du mythe de saint Georges dans les représentations ? Le présent recueil, qui rassemble les contributions au colloque international tenu en décembre 2008 à l'université Rennes 2, illustre la diversité des formes d'engagement des nobles pour la foi sur une période cruciale de l'histoire des mobilisations religieuses (XIIIe-XVIIe siècle). Trop souvent reléguée au rang de simple " bras armé " de l'Église, la noblesse a ainsi pris une part active à la défense de la foi, qui ne se réduit pas à la lointaine expérience des croisades contre les infidèles, ni même au seul usage des armes. Aux XIIIe-XIVe siècles, la défense de la foi par la noblesse s'organise dans un cadre encore largement façonné par la papauté, la Chrétienté. Son effacement progressif, dès avant les Réformes religieuses du XVIe siècle, ne fait que démultiplier les possibilités d'implication de la noblesse. Au moment où la pureté de la foi devient aussi l'affaire des États, la noblesse doit reconsidérer sa participation au maintien de l'orthodoxie. De part et d'autres des nouvelles barrières confessionnelles qui s'érigent dans l'Europe des guerres de Religion, les nobles s'efforcent, non sans ambiguïtés, de conjuguer le combat pour la foi, la fidélité au prince et la perpétuation de l'ordre social.