share_book
Envoyer cet article par e-mail

A part moi, personne n'est mort

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
A part moi, personne n'est mort

A part moi, personne n'est mort

  (Auteur)


Prix : 46,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "A part moi, personne n'est mort"

" Le problème, avec toutes ces histoires, c'est que non seulement on ne sait pas où elles vont finir mais que, en plus, on ne sait pas où elles ont commencé. Cependant, à bien y réfléchir, on se rend compte que c'est comme ça partout. Et que même en restant dans sa chambre sans téléphone, sans télévision et sans radio, on peut se dire qu'on y est, dans une histoire, et qu'il n'y a pas moyen d'en sortir. " Dans ces douze nouvelles, Thomas Gunzig décrit une réalité aussi impitoyable qu'instable. D'un récit à l'autre, on sent l'étrange compassion d'un auteur qui semble assister, sans l'avoir voulu, aux soubresauts et aux convulsions d'un univers déréglé. Ce pourraient être autant de nouveaux contes de la folie ordinaire, ou bien de nouveaux contes cruels... Des petites merveilles cinglantes à souhait, en tout cas, pleines d'une imagination débridée et galopante, distillées par l'un des maîtres actuels de l'humour noir. Comme un ultime rempart contre la folie.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 152 pages
  • Dimensions :  1.0cmx11.0cmx18.0cm
  • Poids : 90.7g
  • Editeur :   J'ai Lu Paru le
  • ISBN :  2290317829
  • EAN13 :  9782290317822
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Thomas Gunzig

De la terrible et magnifique histoire des créatures les plus moches de l'univers

Quelque part dans l'espace, à bord d'un œuf spatial, vivent lesYurks. Ces extra-terrestres sont laids, horriblement laids, au point qu'ils ne veulent plus se marier entre eux. Un Yurk du nom de Pieds-qui-puent imagine une solution : les Yurks doivent se réincarner dans de belles formes. C'est ...

Mort d'un parfait bilingue

Voilà un premier roman qui ne fait pas dans l'économie : dans ces pages, vous ne trouverez pas d'histoires au rabais mais plutôt une foultitude de rebondissements à donner le tournis à un cosmonaute. Des personnages étranges et cocasses, des sentiments, les pires comme les meilleurs et un ...

Le Plus Petit Zoo du monde

Visitez le plus petit zoo du monde... Il y a toujours l'œil d'un animal posé sur nous qui nous regarde vivre et mourir. Témoin de notre folie, on ne peut s'empêcher de penser qu'il attend quelque chose. Peut-être que nos histoires prennent fin et qu'il puisse se mettre à tout reconstruire....

A part moi personne n'est mort

Le suicide, la guerre, le sexe, le racisme, la torture, la solitude... Thomas Gunzig aborde les sujets les plus délicats de façon frontale. Son monde sans pitié est celui de l'instabilité, d'une menace planant sans cesse sur nos vies. Sa poésie violente s'exprime au rythme d'une imagination eff...

Voir tous les livres de Thomas Gunzig

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" Le problème, avec toutes ces histoires, c'est que non seulement on ne sait pas où elles vont finir mais que, en plus, on ne sait pas où elles ont commencé. Cependant, à bien y réfléchir, on se rend compte que c'est comme ça partout. Et que même en restant dans sa chambre sans téléphone, sans télévision et sans radio, on peut se dire qu'on y est, dans une histoire, et qu'il n'y a pas moyen d'en sortir. " Dans ces douze nouvelles, Thomas Gunzig décrit une réalité aussi impitoyable qu'instable. D'un récit à l'autre, on sent l'étrange compassion d'un auteur qui semble assister, sans l'avoir voulu, aux soubresauts et aux convulsions d'un univers déréglé. Ce pourraient être autant de nouveaux contes de la folie ordinaire, ou bien de nouveaux contes cruels... Des petites merveilles cinglantes à souhait, en tout cas, pleines d'une imagination débridée et galopante, distillées par l'un des maîtres actuels de l'humour noir. Comme un ultime rempart contre la folie.