share_book
Envoyer cet article par e-mail

Tous nos hiers

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Tous nos hiers

Tous nos hiers

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

    Description de "Tous nos hiers"

    Ce roman, écrit en 1952, relate le cheminement de quatre adolescents de la bourgeoisie italienne confrontés à un drame familial –la disparition prématurée des parents– et à un drame historique –la lourde présence du fascisme. Avec leur “liberté” d'orphelins, les quatre jeunes parcourent chacun un itinéraire propre, toujours profondément marqué par l'expérience violente de la guerre. Le récit plonge le lecteur dans l'univers de ces années cruciales pour la formation d'une génération. Ce roman a été traduit en 1956 chez Plon. La traduction a été revue en 1992 pour une nouvelle publication chez le même éditeur. Épuisé depuis plusieurs années, il paraît aujourd'hui dans une nouvelle traduction de Nathalie Bauer, établie avec l'aide du CNL.

    Détails sur le produit

    • Reliure : Poche
    • 408  pages
    • Dimensions :  2.6cmx12.0cmx17.8cm
    • Poids : 222.3g
    • Editeur :   Liana Levi Paru le
    • Collection : Piccolo
    • ISBN :  2867463343
    • EAN13 :  9782867463341
    • Classe Dewey :  853.912
    • Langue : Français

    D'autres livres de Natalia Ginzburg

    Les mots de la tribu

    Natalia Ginzburg raconte son enfance et son adolescence : un père fantasque et une mère plaintive, des amis promis à la gloire ; Turin, l'antifascisme, les arrestations, la guerre, la déportation, l'assassinat d'un mari aimé. Tandis que les parents parlent et résument le monde en quelques juge...

    La Ville et la Maison

    Réédition. Giuseppe, cinquante ans, vend sa maison, quitte ses proches et part rejoindre son frère Ferruccio aux Etats-Unis. Que va-t-il chercher là-bas, si loin, si tard ? Il l'ignore. Il dit qu'il veut vivre, "vivre, tout simplement." Sa destinée singulière se dessine, peu à peu, à travers...

    Bourgeoisies

    Réédition. Deux récits, "Famille" et "Bourgeoisie", recréent les microclimats de la bourgeoisie italienne des années soixante. Une décadence inexorable y affecte en sourdine les relations entre les êtres. Dans un style savoureux et faussement naïf, Natalia Ginzburg capte les fractures intime...

    Voir tous les livres de Natalia Ginzburg

    Commentaires sur cet article

    Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

    Laisser un commentaire

    Rechercher des articles similaires par rayon

    Rechercher par thèmes associés

    Ce roman, écrit en 1952, relate le cheminement de quatre adolescents de la bourgeoisie italienne confrontés à un drame familial –la disparition prématurée des parents– et à un drame historique –la lourde présence du fascisme. Avec leur “liberté” d'orphelins, les quatre jeunes parcourent chacun un itinéraire propre, toujours profondément marqué par l'expérience violente de la guerre. Le récit plonge le lecteur dans l'univers de ces années cruciales pour la formation d'une génération. Ce roman a été traduit en 1956 chez Plon. La traduction a été revue en 1992 pour une nouvelle publication chez le même éditeur. Épuisé depuis plusieurs années, il paraît aujourd'hui dans une nouvelle traduction de Nathalie Bauer, établie avec l'aide du CNL.