share_book
Envoyer cet article par e-mail

Un nageur en plein ciel

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Un nageur en plein ciel

Un nageur en plein ciel

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Un nageur en plein ciel"

Nyons, sud de la France. La famille d’Amar, c’est son infirmité. Amar l’Emir, petit garçon bravache et rêveur, fuit sa grande sœur Noria qui veut le serrer dans ses bras à la sortie de sa garde à vue pour casse d’autos. Au quotidien, Amar déambule entre les chantiers, l’école, la rue et l’appartement familial hanté par la folie d’un père harki brisé et ivrogne. En grandissant, les rêves d’Amar deviennent plus flous et les désillusions se précisent. Les nuits sont des impasses, où Amar s’engouffre en attendant l’Aurore. Puis le temps s’emballe… Adulte, Amar revient à Paris, où personne ne l’attendait. Sa visite ne peut signifier qu’une chose pour le fils de Noria, qui la veille dans le labyrinthe infernal d’un hôpital… Lorent Idir, 27 ans, a grandi à Montreuil. D’abord passionné de cinéma et de musique, il navigue entre culture banlieusarde et plus classique, chante du rap sur de petites scènes puis s’initie au slam avec Grand Corps Malade. Auteur d’un premier album (Un cheval sur le périphérique), il est auteur – compositeur – chanteur au sein du groupe Twin Twin, qui prépare un album pour 2010 et s’apprête à partir en tournée. Influencée par Abdel Hafed Benotman, l’écriture de Lorent Idir est marquée par ce laboratoire de langue française que sont le slam et l’argot des banlieues (rythmes, rimes, création et associations inattendues de mots, trituration de la syntaxe…). Abordant sans pathos des thèmes très noirs, il reconstitue avec une vraie puissance un milieu familial harki déstructuré, inadapté à la province française, avec en filigrane les dégâts psychologiques infligés par la guerre d’Algérie.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 236  pages
  • Dimensions :  1.8cmx10.4cmx17.0cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Rivages Paru le
  • Collection : Rivages/Noir
  • ISBN :  2743620757
  • EAN13 :  9782743620752
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Nyons, sud de la France. La famille d’Amar, c’est son infirmité. Amar l’Emir, petit garçon bravache et rêveur, fuit sa grande sœur Noria qui veut le serrer dans ses bras à la sortie de sa garde à vue pour casse d’autos. Au quotidien, Amar déambule entre les chantiers, l’école, la rue et l’appartement familial hanté par la folie d’un père harki brisé et ivrogne. En grandissant, les rêves d’Amar deviennent plus flous et les désillusions se précisent. Les nuits sont des impasses, où Amar s’engouffre en attendant l’Aurore. Puis le temps s’emballe… Adulte, Amar revient à Paris, où personne ne l’attendait. Sa visite ne peut signifier qu’une chose pour le fils de Noria, qui la veille dans le labyrinthe infernal d’un hôpital… Lorent Idir, 27 ans, a grandi à Montreuil. D’abord passionné de cinéma et de musique, il navigue entre culture banlieusarde et plus classique, chante du rap sur de petites scènes puis s’initie au slam avec Grand Corps Malade. Auteur d’un premier album (Un cheval sur le périphérique), il est auteur – compositeur – chanteur au sein du groupe Twin Twin, qui prépare un album pour 2010 et s’apprête à partir en tournée. Influencée par Abdel Hafed Benotman, l’écriture de Lorent Idir est marquée par ce laboratoire de langue française que sont le slam et l’argot des banlieues (rythmes, rimes, création et associations inattendues de mots, trituration de la syntaxe…). Abordant sans pathos des thèmes très noirs, il reconstitue avec une vraie puissance un milieu familial harki déstructuré, inadapté à la province française, avec en filigrane les dégâts psychologiques infligés par la guerre d’Algérie.